Menu

J’aime les bars

On était là, quatre jeunes assis sur un vieux divan de cuir brun, dans ce bar de Berlin dont j’avais trouvé l’existence au hasard. La place était presque vide, mais agrémentée d’un jeu de lumières un peu vieillot, d’une DJ, de la fumée et de ces enseignes qui interdisent toute capture picturale. Un homme plus âgé s’est levé et a commencé à danser, seul, profitant de l’instant présent, faisant fi du regard des autres.

On était là, les quatre, assis sur un vieux divan de cuir brun, dans ce bar de Berlin, tous pensifs, à vivre le moment à notre façon, puis c’est là que s’est exclamé en moi : « Bon Dieu que j’aime les bars ».

J’aime les bars. Depuis que j’ai l’âge d’y aller, j’en ai découvert plusieurs et plus j’avance en années, plus ma sorte préférée de bars se définit. J’affectionne les microbrasseries et les bars/salles de spectacle. J’aime les endroits où le décor s’est créé avec le rire des gens qui le fréquentent et où les petites histoires comme les grandes tapissent les murs. L’ambiance d’un bar m’inspire énormément. Quand les lumières sont tamisées et qu’on sent une petit vibe rétro, c’est là je m’y sens le mieux. Parce que dans un bar qui a su traverser les années par son authenticité, on se sent bien. Il n’est pas rare que j’y aille d’un pas décidé, accompagnée par la seule présence de mon ordinateur et d’une bonne bière comme touche de magie pour mes textes (je vous partage ici mon ingrédient secret). Pour moi, il faut qu’un bar parle de lui-même pour qu’il fasse partie de mon répertoire sélect. Je dois y ressentir quelque chose, comme une scène de cinéma qui se crée toute seule dans ma tête. C’est là que l’inspiration jaillira et que la création se décuplera.

Bien sûr, je suis également amatrice de bières de microbrasserie. J’adore découvrir ce qu’offre notre belle province et élargir mes goûts. Habituellement, les bars offrent aussi un délicieux menu pour des grignotines auquel il n’est pas rare que je succombe. Je suis toujours partante pour découvrir de nouveaux endroits qui sauront m’inspirer à leur tour, peu importe l’endroit sur terre, en gardant toujours en tête mes attachements primaires (allô Le Bilboquet de Saint-Hyacinthe).

Les bars ne sont pas seulement des endroits où l’on prend une et/ou deux bières avec ses amis ; c’est un endroit où l’on peut, pour certains, découvrir de nouveaux styles de musique et même des œuvres d’art. Depuis que je les fréquente, j’ai ajouté trois-quatre bands québécois à mon répertoire musical. L’ambiance d’un spectacle dans un bar est tellement particulière. Elle est plus intime ; on peut ressentir une proximité avec les musiciens et aussi avec les autres autour de soi.

Demain, ce sera le début du mois sans alcool et j’ai décidé d’y participer. Pendant le mois de février, je souhaite revoir ma consommation d’alcool. Pas que j’aie un problème, mais juste pour la réévaluer et donner à mon corps un petit break. Or, un mois sans alcool ne veut pas dire un mois sans bar. Puisque j’adore ces endroits, je vais quand même continuer à y aller et ce sera même l’occasion pour moi de découvrir ce que chacun offre en matière de boissons sans alcool. Parfois, on peut être surpris du choix…

Je vous laisse sur une liste de mes bars préférés et de ceux qui ont retenu mon attention. Mettez en commentaire ceux que vous préférez, comme ça, notre liste ne sera que bonifiée.

Bon mois de la sobriété à ceux qui participent!

Bars/salles de spectacle préférés et découvertes

  • Le Bilboquet, situé à Saint-Hyacinthe. Beaucoup d’histoires y sont reliées. Ce bar existe fièrement depuis 28 ans. Son décor est des plus charmants. Attention, on pourrait devenir addictif à la nourriture, aux bières brassées à même la place et au staff toujours accueillant.
  • Le Zaricot, situé à Saint-Hyacinthe. C’est également une salle de spectacle. Son décor détient son charme par son côté vieillot. Des artistes connus viennent souvent y faire leur tour, comme Karim Ouellet, qui sera présent le 9 mars prochain. Si vous voulez essayer quelque chose d’éclaté, demandez un shot douceur locale ; fous rires garantis.
  • Les Brasseurs du moulin, situé à Beloeil. « L’ambiance chaleureuse d’un immeuble en pierres datant de 1799 situé sur la rive de la rivière Richelieu. » Leurs bières sont extra.
  • Le Quai des brumes, à Montréal. J’aime cet endroit parce qu’il est tout petit et qu’il y a une ambiance un peu rétro. J’y ai découvert le band Van Carton (ICI).
  • Le Temps d’une pinte, à Trois-Rivières. Ancienne brûlerie. L’endroit se consacre maintenant à l’offre de bières de microbrasserie, mais il est toujours possible de prendre juste un café. Excellente place pour étudier.

Bars outremer

  • Le Zosch, à Berlin (Mitte) en Allemagne. Le bar offre des spectacles dans le petit sous-sol qui est fait entièrement de pierres. L’ambiance est vraiment particulière.
  • Café cinéma, à Berlin en Allemagne. C’est le bar dont je parle dans mon premier paragraphe. Il est sympathique, je vous le jure. Pas de site Internet, mais facilement trouvable sur Google.
  • Le Delirium, à Bruxelles en Belgique. Oh.my.god. Impossible de prendre une décision sur un choix de bières ; il y en a TELLEMENT. L’endroit est grand et les murs sont décorés d’enseignes rétro en fer.

Crédit photo couverture : Andrée-Anne Dufresne

One thought on “J’aime les bars

  1. Pour ma part j’adore aussi les bar et ce que j’aime est de m’assoire au bar et parler avec les habitués la place , on fait de belle rencontres.
    Le Cèrbere a St-Jérôme beau décor beaucoup de choix de bières mais un peu cher.
    The old trangle Irish a Moncton Nouveau Brunswick beau décor , bonne bouffe et aussi ambiance festives a mon passage.
    Pit Caribou en Gaspésie la bière est excellente et le divan vintage … j’aurais passé la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de