Menu

Plus on a d’argent, plus on se crée de besoins

Ah! L’argent, cette source inépuisable de discussions, de chicanes, de rêves, de tracas, de souliers… Tout le monde en veut, mais tout le monde semble aussi en manquer. Notre société est basée sur la consommation, c’est « normal » d’en vouloir toujours plus, non? Ce n’est pas tout à fait comme ça que je vois les choses.

On me dit souvent que j’ai de la chance de ne pas travailler à plein temps tout en ayant les moyens de voyager, de prendre congé quand j’en ai envie, de vivre avec peu et de m’en contenter. D’ailleurs, on me demande souvent comment je fais. Simple : je n’ai pas de voiture, pas d’hypothèque, pas d’enfant, pas de chien, pas de roulotte ni de bateau, pas de chalet, bref pas grand-chose qui engendre de grosses dépenses.

La question que je me pose souvent est : comment font les gens pour vivre avec toutes ces choses à payer? Comment peuvent-ils profiter de la vie s’ils doivent travailler comme des fous pour faire autant de paiements? Et surtout, ont-ils vraiment besoin de tous ces biens?

Quand on fait peu d’argent, on se pose nécessairement la question si, oui ou non, on a réellement besoin de telle ou telle chose. Pas le choix, sinon on « bust » son budget assez vite. Si on aime aller au resto manger des sushis, comme c’est mon cas, on va s’arranger pour que ce soit une priorité dans les dépenses. On va peut-être laisser tomber l’achat d’une montre intelligente pour ça. Personnellement, je marche pour me rendre au travail, ce qui m’évite les dépenses d’une voiture, je peux ainsi me permettre de voyager davantage durant mes vacances.

C’est comme si, plus on fait d’argent, plus on se « découvre » des besoins. Rendu là, on parle davantage de désirs que de besoins, mais c’est relatif. Je regarde aller nombre de mes amis et connaissances qui sont à l’aise financièrement, et je ne voudrais pas être à leur place. Je trouverais ça étourdissant d’avoir à gérer autant de dépenses, de stresser à me demander si j’ai fait tel paiement ou si j’ai les fonds nécessaires. Ça doit être parce que je suis plus du genre « simplicité volontaire ».

On rêve tous (ou presque) d’être millionnaire pour enfin faire ce qu’on veut, mais est-ce qu’on serait vraiment plus heureux? Quoi qu’il en soit, l’argent est et restera toujours un sujet chaud dans nos chaumières, c’est la seule certitude que j’ai. Et toi, c’est quoi ta relation avec l’argent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre