Menu

En parler sauve des vies

Que tu sois un adolescent, une entrepreneure, un infirmier, une étudiante, un signaleur, une directrice, un dur à cuire, une femme admirée ou qui que tu sois, tu as le droit d’avoir mal, de te sentir vulnérable, d’avoir envie de tout crisser-là… mais surtout, tu as le droit de demander de l’aide.

Tu as le droit d’admettre que tu es tombé.e et que tu as besoin d’aide pour te relever.

Tu as le droit de baisser les armes quand tu as été fort.e trop longtemps et d’aller chercher le soutien que tu mérites.

Tu as le droit de pleurer si ça te fait du bien, même si tu ne l’as pas fait depuis que tu as 6 ans.

Tu as le droit de ne plus avoir la force de surmonter tes épreuves seul.e.

Mais ne laisse pas tomber s’il te plaît.

Parles-en à quelqu’un. Un ami, une connaissance, une collègue de travail, un proche, un professionnel… Une personne en qui tu as confiance. Fais-le.

Crois-moi, il n’est jamais trop tard pour remonter la pente. Même si le chemin paraît périlleux, je te jure qu’il en vaut la peine. Et surtout, je te jure que c’est possible.

Si tu ne le savais pas, cette semaine, c’est la Semaine de prévention du suicide. Plus tu en parles autour de toi, plus tu as de chances de sonner une cloche à une personne qui a besoin d’aide ou qui pourrait aider quelqu’un.

N’hésite pas non plus si tu crois qu’une personne a besoin de soutien quelconque. Parfois, des petits gestes peuvent faire une immense différence. Et si tu n’es pas la bonne personne pour aider, renseigne-toi.

Mais ne laisse pas tomber.

Tu peux composer le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553) pour des infos ou pour de l’aide.

Je te partage aussi ce lien utile que tu trouveras sur le site de l’Association québécoise de prévention du suicide : Obtenir de l’aide dans ma région.

Parlons-en pour sauver des vies.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de