Menu

Le Délice de Bouddha

Nous entrons aujourd’hui dans l’année du cochon (non, ceci n’est pas une référence à un certain M. Trump…). La tradition chinoise s’articule autour du calendrier lunaire et divise les années selon leur astrologie en 12 animaux différents. Le cochon est considéré comme un animal généreux et chanceux qui apporte richesse et bonheur malgré sa naïveté et sa paresse. La légende dit que, dû à sa paresse ou sa gourmandise (il est toujours en train de manger ou de dormir), il arrive toujours dernier, il est donc logique que ce soit lui qui clôture le cycle astrologique.

Mais pour les Chinois, pas besoin d’être dans l’année du cochon pour se laisser aller à la gourmandise en cette journée. En fait, la nourriture est au centre des célébrations du Nouvel An. Parce que les repas réunissent les familles (tant à la table qu’à la cuisine), mais aussi parce que les Chinois accordent des symboles particuliers aux divers aliments. Donc, une façon de se souhaiter la bonne année est de partager des ingrédients qui ont des symboles positifs. C’est pourquoi vous trouverez beaucoup d’oranges et de tangerines qui, par leur couleur, rappellent l’or et symbolisent la richesse. De plus, les mots chinois pour « orange » et « tangerine » sonnent sensiblement comme les mots « prospérité » et « abondance ». De même, les fameux dumplings ont cette forme de croissant particulière parce qu’ils imitent celle des lingots d’or et d’argent de la Chine ancienne. Les gens s’échangent des sucreries pour se souhaiter de la douceur dans leur vie et les jeunes couples reçoivent des plats à base de graines (de lotus, de citrouille…) qui symbolisent une descendance abondante.

La journée du Nouvel An est jalonnée de plusieurs repas qui sont parfois préparés des jours à l’avance. Le repas de la matinée (à peu près l’équivalent du brunch) est généralement végétarien – ce ne sont donc pas les vegans qui ont été les premiers à manger du tofu pour les repas des fêtes…

Nous vous proposons donc un plat de nouilles rempli d’ingrédients qui vous apporteront chance, prospérité, bonheur, richesse et longévité, les cinq éléments essentiels à une vie comblée. Vous ne trouverez pas la plupart des ingrédients au supermarché. Vous devrez vous aventurer dans une épicerie asiatique, mais après tout, c’est le Nouvel An! Vous pouvez toutefois aisément adapter cette recette en ajoutant ou en retirant certains ingrédients. Par contre, ne la servez pas avec du tofu blanc (tofu ferme régulier) à un Chinois, car cette couleur est symbole de malchance et de mort et il serait inapproprié de cuisiner cet ingrédient en cette journée spéciale. De plus, il faut éviter de couper les nouilles car elles représentent la longévité. Il faut donc les manger sans les couper avec nos dents, sous peine de vivre moins longtemps…

Voici es ingrédients dont vous aurez besoin pour cuisiner ce Délice de Buddha. Vous trouverez entre parenthèses la symbolique qu’ils apportent au plat. Vous constaterez que les mesures sont approximatives car ce plat se modifie selon nos goûts, ce qui est en saison ou simplement ce qu’on a sous la main.

Ingrédients

  • 2 cs d’huile de canola
  • 3 tranches de gingembre, non pelées
  • 3 cs de tofu fermenté rouge (couleur de la chance)
  • 3 gousses d’ail, tranchées
  • 1 poireau, coupé en morceaux de 2 pouces (ingéniosité)
  • Quelques champignons shiitake, réhydratés 30 minutes dans l’eau bouillante, puis tranchés (opportunités)
  • Une petite poignée de champignons noirs cloud ears, réhydratés 30 minutes dans l’eau bouillante, puis tranchés (opportunités)
  • Une petite poignée de fleurs de lys séchées, aussi appelées « aiguilles dorées », réhydratées 30 minutes dans l’eau bouillante et coupées à la base (richesse)
  • 2 cs vin de Shaoxing
  • Quelques feuilles de chou nappa ou de bok choy, tranchées en morceaux de 2 pouces (Chance et abondance)
  • Une grosse poignée de boules de tofu frit (bonheur et richesse)
  • 2 bâtons de tofu « bambou », réhydratés dans l’eau bouillante pour 30 minutes puis débarrassés des morceaux encore durs et coupés en morceaux de 2 pouces (bénédiction du foyer)
  • Légumes au choix : racines de lotus tranchées, juliennes de carotte, pois sucrés, maïs miniatures, châtaignes d’eau, fèves germées, pousses de bambou (les légumes mélangés symbolisent l’unité) (N. B : Je vous conseille d’en choisir 1 ou 2, à moins de retirer d’autres ingrédients, sinon vous aurez trop de légumes par rapport aux nouilles.)
  • 1 petite poignée de noix de gingko ou des edamames (fertilité)
  • 1 ct d’huile de sésame grillé
  • 2 cs de sauce soya claire
  • 2 ct de sucre
  • 1 T de bouillon de légumes ou d’eau
  • 100 g de vermicelles de haricots, aussi appelées nouilles cellophane, réhydratées dans l’eau tiède pendant 30 minutes (longévité)

Préparation

Préparer tous les ingrédients qui nécessitent un trempage, puis, pendant qu’ils macèrent, préparer les autres. Assurez-vous d’avoir tout sous la main avant de commencer, car la recette n’est pas très longue à cuisiner.

Dans un wok ou une grande poêle, faire chauffer l’huile à feu moyen-élevé, puis y faire caraméliser les tranches de gingembre (environ 30-60 secondes). Prendre soin de ne pas les faire brûler.

Ajouter le tofu fermenté et l’écraser dans l’huile avec une spatule. Ajouter l’ail, les champignons, le blanc du poireau et les fleurs de lys. Poursuivre la cuisson 1 minute. Ajouter le vin de Shaoxing.

Augmenter le feu au maximum, puis ajouter la chou, le tofu frit et le tofu bambou.  Faire sauter pendant 2 minutes en remuant.

Ajouter tous les légumes restants ainsi que le vert du poireau. Verser l’huile de sésame, la sauce soya, le sucre et le bouillon (ou l’eau). Mélanger délicatement et couvrir. Baisser le feu pour faire mijoter doucement pendant 5-6 minutes. Remuer 2 ou 3 fois.

Retirer le couvercle. Mettre le feu au maximum et ajouter les nouilles égouttées. Bien mélanger jusqu’à ce que les nouilles aient absorbé presque tout le liquide (1 ou 2 minutes).

Transférer dans un grand bol de service et partager avec des gens à qui vous voulez souhaiter une année remplie de bonne fortune.

Pour plus d’infos sur les ingrédients et techniques ou pour trouver d’autres recettes asiatiques, allez sur notre site checkmonwok.com ou suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter.

Crédit photo : Maxime Robert-Lachaîne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de