Menu

Trop parler

Je ne suis le type de personne qui parle pour faire du bruit la majorité du temps. L’expression « parler pour parler » s’agence parfaitement avec ma personnalité. Il y a des gens qui mettent toujours de la musique pour combler le silence, moi je le comble en parlant. 

Je ne suis pas tout à fait confortable dans le silence. Souvent, je raconte des anecdotes douteuses juste pour meubler le silence. 

Il n’y a rien au monde qui me met plus inconfortable que quand tu as une conversation avec quelqu’un et que cette personne ne te relance jamais. 

Je parle sans cesse, tellement que, des fois, j’oublie ce que je dis et ce que je ne dis pas. Quand je suis seule, j’accumule les choses à raconter. Dès que je me retrouve avec autrui, je déblatère toutes les choses que je n’ai pas pu dire lorsque j’étais seule. 

Souvent, j’en dis trop. Ce n’est pas que je n’ai pas de filtre, c’est juste que j’en dis trop. Je n’ai pas beaucoup de secrets dans mon jardin et je prends un peu tout le monde pour des thérapeutes. Je raconte à qui veut entendre mes maux et maladresses. Dès que je vis un stress ou un petit moment de panique, j’en parle jusqu’à ce que je me sente un peu mieux (vraiment navrée pour mon entourage). 

À force de trop parler, je me mets souvent maladroitement dans des situations où je dois me justifier durant des heures. 

J’aime beaucoup mieux dire les vraies choses pour régler mes problèmes au lieu de les accumuler jusqu’à exploser. Seulement, ce n’est pas toujours la meilleure des idées, que de dire tout ce qui nous énerve. Manifestement, je suis une chialeuse de renom. Être un peu trop transparent, ça t’empêche de faire bien des choses. Tu ne gagneras jamais à des jeux où il faut mentir. 

Aussi, tu ne pourras jamais ignorer un texto ou simplement bouder plus de cinq minutes. De toute évidence, tu vas flancher avant en envoyant quinze textos d’excuse de suite.

Parler trop, toujours, tout le temps, ça t’empêche d’avoir l’air « cool » et nonchalant. Ça t’empêche aussi de garder les bonnes ou les mauvaises nouvelles pour toi. 

Parler trop ça reste une de mes activités préférées, parce que ça te permet de dire un peu plus que tu existes à chaque mot. 

Ça permet de montrer à tout le monde toute la magie qui se passe dans sa tête.

Crédit photo: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de