Menu

L’anorgasmie : Quand jouir ne se fait que d’un côté

Je me rappelle, un soir, j’écoutais un vox pop anglophone, où la personne interviewait des hommes, en leur posant des questions sur leur vie sexuelle : Genre, de quand date ta dernière relation sexuelle. Es-tu venu à ta dernière relation sexuelle? Et ta partenaire?

Bruit de criquet : réflexion de la part de l’homme… Dans plus que 50 % des cas, c’était la réaction du gars.

Quand je parle à mes amies, si elles « viennent » chaque fois; la réponse est semblable. Pas toujours et parfois jamais.

Un peu de statistiques maintenant1;

57 % des femmes disent avoir des orgasmes chaque fois ou presque avec leur partenaire, contre 95 % pour les hommes. 

67 % des femmes ont déjà simulé l’orgasme : en majorité, elles le font pour que leur partenaire se sente bien, ou pour terminer le rapport plus rapidement, parce qu’elles savent que ça ne mènera à rien de toute façon.

Si toi aussi tu as de la difficulté à atteindre l’orgasme, rarement ou jamais, tu souffres peut-être d’anorgasmie. Qu’est-ce que l’anorgasmie?  

La cause peut être psychologique :

  • Tu n’es peut-être pas à l’aise avec ton corps, tu n’as jamais vraiment exploré et ne connais pas tes spots de plaisir.
  • Tu n’aimes pas ton corps, ton allure, donc tu as de la difficulté à te laisser aller.
  • Tu as peur de perdre le contrôle, d’être jugé si tu le perds. De quoi pourrais-tu avoir l’air si ça arrivait? 
  • Tu ne veux pas avoir l’air vulnérable devant ton partenaire. Si celui-ci peut t’apporter une si grande satisfaction, qu’est-ce qu’il pourrait bien te faire d’autre?
  • Tu as de la difficulté à te concentrer sur tes propres sensations, à lâcher prise et ne pas penser à ta journée de demain (par exemple).

La cause peut être physique :

  • La relation sexuelle se termine lorsque l’homme vient : si l’homme est précoce ou que toi ça te prend un peu plus de temps, eh bien : just too bad!
  • Le manque de stimulation clitoridienne.
  • Le gars n’est juste pas fait pour être ton partenaire sexuel. (sorry, des fois il y a des mauvais matchs sexuels).

Il y a aussi des causes comme le manque d’envie, relations insatisfaisantes, pas d’excitation ou de désir, mais dans ces cas, il vaut mieux ne pas avoir de relation sexuelle.

vagin
Source

Et pourquoi donc, avons-nous tant de difficulté à atteindre l’orgasme? 

La masturbation féminine est encore et toujours taboue. Déjà que les idées véhiculées sont fausses sur l’orgasme féminin : merci, Freud, d’avoir implanté l’idée qu’on pouvait avoir des orgasmes seulement par pénétration! C’est faux, nous pouvons seulement avoir des orgasmes de façon clitoridienne, mais la pénétration peut varier l’intensité, aider à l’intimité, etc. Déjà, en sachant ce fait, c’est un pas de plus. L’idée que la relation sexuelle se termine quand le gars vient. Pourquoi ne pas continuer avec une tournée de préliminaires après, pour que les deux soient satisfaits?

Heureusement, il y a des solutions!

Dans le cas où les causes de l’anorgasmie seraient principalement physiques. Les solutions sont simples : avoir une bonne communication, chercher et connaitre ces bons spots et guider ton partenaire! Oui, oui, toi aussi, tu as droit à l’orgasme.

Pour celles dont l’anorgasmie est surtout psychologique, c’est correct que tu n’aies pas d’orgasmes. Pas de stress avec ça (et le stress, ça n’aide pas). Apprends à t’apprécier tranquillement. Si tu n’as pas envie d’avoir de rapport, c’est correct aussi. Dans le cas contraire, on peut très bien avoir ben du plaisir, sans orgasmes. Si le problème persiste, consulter un sexologue pourrait être une bonne option. Apprivoiser ton corps seule et/ou à deux peut être une bonne idée. N’oublie pas, toi aussi tu as droit au plaisir!

Voilà, en espérant qu’en lisant ces lignes, je vous ai aidé à décomplexer le sujet, un petit peu au moins.

Lit
Source

Source

https://www.cosmopolitan.com/sex-love/news/a37812/cosmo-orgasm-survey/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de