Menu

Le pouvoir du câlin

Lorsque je me suis rendue compte que mon prochain texte paraîtrait le 14 février, j’étais ben ben énervée. Je cherchais un sujet « St-Valentesque ». J’ai d’abord voulu écrire un texte sur comment survivre à la St-Valentin quand on est célibataire… mais y’a déjà tellement de bons textes qui ont été écrits sur le sujet. J’ai ensuite voulu écrire sur comment ceux qui disent « Non, mais la St-Valentin, c’est pas la fête des amoureux, c’est la fête de l’amour en général! » ont COMPLÈTEMENT TORT… mais y’a déjà tellement de bons textes qui ont été écrits sur le sujet. J’ai demandé l’aide de mes ami-es. J’ai reçu plein d’excellentes suggestions et d’autres, disons, euh, plus extravagantes. Finalement, une amie, qui m’avait envoyé un podcast peu de temps avant, m’a rappelé le POUVOIR du câlin. Oui oui, le POUVOIR du câlin.

J’ai reçu mon premier câlin quelque part en 2012-2013. C’était une période où je n’allais vraiment pas bien et c’était une semaine de marde parmi tant d’autres semaines de marde. Je réchauffais mon dîner quand une collègue est arrivée en disant : « Mylaine, lève-toi ». Elle m’a serré dans ses bras. Je ne savais pas quoi faire, j’étais complètement décontenancée et j’avais un peu envie de pleurer.

Ok, j’ai un peu pleuré. On est resté quelques secondes comme ça, puis elle m’a dit : « Tu semblais en avoir besoin, pis moi aussi ». C’était mon premier câlin.

Culturellement, au Québec, on est habitué au câlin-amoureux, mais toute autre forme de câlin, pratiqué entre adultes consentants, nous prend un peu plus au dépourvu. Et pourtant…

En 2012, une étude publiée dans le Comprehensive Pyschology a révélé que la douceur d’un câlin provoque une réaction en chaîne sur les hormones que notre corps sécrète : notre niveau de cortisol (l’hormone du stress) diminue et notre niveau d’ocytocine (l’hormone de l’attachement) augmente. Il y a encore de la recherche à faire, mais les câlins semblent avoir le pouvoir de :

  • Réduire le stress
  • Réduire l’hypertension
  • Renforcer le système immunitaire
  • Aider à combattre la dépression et/ou l’état dépressif

Ça, c’est sans compter les effets sur notre moral, parce que recevoir et donner un câlin, c’est réconfortant, rassurant et ça fait du bien à l’enfant qui est en nous.

En cette journée de St-Valentin, mon conseil pour toi se résume à : touche les personnes consentantes que tu aimes. Touche les personnes consentantes que tu croises sur ton chemin. Tout le monde n’en sera que plus heureux. Bonne St-Valentin!

P.-S. : Si tu as envie d’embarquer dans mon équipe, j’aimerais ça que le câlin devienne la norme lors des célébrations, plutôt que les becs et les poignées de main #germophobe

Pour en savoir plus :

Source photo de couverture: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de