Menu

Quand l’odorat inspire la littérature

Il peut sembler inusité d’aborder le sens de l’odorat dans un article littéraire. Toutefois, l’odeur des livres a inspiré des générations de lecteurs.

L’odorat est le sens le plus subtil et le plus délicat. Il joue bien souvent sur notre inconscient. En fait, les odeurs déclenchent des souvenirs qui, eux, amènent des émotions qui, à leur tour, provoquent un comportement précis.

Pourquoi je parle de l’odeur? Parce que l’odorat est le sens le plus souvent négligé. On sous-estime souvent la force de l’odeur, qui est un véritable catalyseur d’émotions.

Parmi toutes les choses qui peuvent inspirer notre esprit, l’odeur d’un livre neuf est sans doute imbattable. De ce fait, voici quelques suggestions de livres mettant en valeur l’odorat, ce sens des plus aiguisés!

Odorama de Geneviève Jannelle


Source

L’odeur de la trouvaille littéraire Odorama, de Geneviève Jannelle, m’a beaucoup inspirée. Le marketing olfactif est de premier plan dans ce roman où un jeune chimiste créatif qui travaille pour un laboratoire de parfums d’ambiance met au défi son propre nez. Après une rupture amoureuse, Laurent tente de recréer l’odeur de son ex. Il nous est montré comment les odeurs peuvent mener à la fois à la plus brillante des créativités et à la plus grande des folies ainsi qu’aux côtés sombres en chacun de nous. De même, cela prouve qu’il y a une part de créativité dans chaque domaine professionnel. Odorama fait partie de la série de livres « L’Orphéon » à laquelle Patrick Senécal a lui aussi contribué par son roman Quinze minutes.

Le parfum de Patrick Süskind


Source

Ce classique de la littérature m’a longtemps intriguée. Nombre d’anciens étudiants se le sont approprié lors de leurs cours de français. Dans le Paris des années 1700, un homme plutôt retiré du monde, doté d’aucune odeur, mais au nez extrêmement fin, connaît toutes les odeurs de la ville. Il croise un jour une jeune fille à l’odeur irrésistible et souhaite à tout prix s’emparer de son odeur pour créer l’ultime parfum. Il entreprend un long voyage pour devenir un concepteur de parfums.

Un baiser à la figue de Raphaëlle Frier


Source

Les images colorées de cet album jeunesse sont remplies d’une grande beauté. Mignon et poétique, le titre donne le ton à cette histoire candide :

Monsieur Cyril a un nez très long et un odorat très développé. Il n’ose pas sortir, car tout le monde se moque de lui, jusqu’au jour où il rencontre Roxane…

Un autre album jeunesse à découvrir!

Les sens nourrissent notre créativité au quotidien. Que ce soit dans le domaine littéraire ou artistique, il ne faut jamais négliger ces outils précieux à notre développement personnel!

Source photo de couverture 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de