Menu

10 choses que j’ai apprises en relation

Ma dernière relation n’a pas fonctionné, et quand j’y repense, je peux te dire que je savais depuis le début que ça n’allait pas faire « long feu », comme on dit. Tu vas me demander : « Ben comment ça t’es restée? » Pis je vais te répondre que je suis restée pour plusieurs bonnes et mauvaises raisons… comme bien des couples, hein? L’amour, la peur d’être seule, l’envie que ça fonctionne, etc. Bref, après avoir tout essayé pour que ma relation fonctionne, j’en suis venue à quelques constats quand même très pertinents que j’aimerais te partager pour ta relation actuelle ou future. Parce qu’une rupture n’est pas nécessairement un échec.

#1. Être soi-même est PRIMORDIAL

Je sais que ça semble facile d’être soi-même, mais sincèrement, ça ne l’est pas toujours. On veut plaire, on veut charmer l’autre, mais il faut absolument demeurer qui on est, no matter what. Une chose est certaine : le naturel revient toujours au galop et on ne peut pas changer une personne.

#2. Écouter l’autre et analyser ce qui se dit

J’ai l’impression que quand on rencontre une personne, on est un peu sur un high. On parle, on parle, on parle, mais on n’analyse pas tant ce qui se dit. T’sais, je ne dis pas d’over analyser tout, mais y’a quand même un minimum d’analyse à faire pour savoir si ce qu’on entend résonne en nous. T’sais, les types de discussion, les sujets abordés et les valeurs mises de l’avant à travers ces discussions-là. Tu me suis? C’est vraiment important.

#3. Les « contraires s’attirent »

Aujourd’hui, je peux te dire que je n’y crois plus du tout. Au contraire! Je pense que « ceux qui se ressemblent s’assemblent ». Sincèrement, je ne pense qu’il faut être 100 % pareil, pas du tout, mais il faut partager des points communs. Parce qu’au final, ce qui te drive comme personne va influencer tes choix de vie, que ce soit les activités que tu aimes faire la fin de semaine, les endroits que tu veux fréquenter, le genre de voyage que tu veux faire, etc.!

#4. Les « con-promis »

Comme mon psychologue dirait : les compromis, c’est pour les « cons ». Mettons qu’on regarde la définition d’un compromis, ça dit : « Un compromis est un arrangement dans lequel deux parties font des concessions mutuelles dans le but d’arriver à une collaboration, ou en vue d’obtenir une majorité dans un groupe. » T’sais, selon moi, tu peux faire des compromis sur des tâches ménagères ou des niaiseries comme ça, mais tu ne peux pas faire des compromis sur ton mode de vie. Par exemple, si tu rencontres quelqu’un qui ne vie que pour le sport, quand toi, tu es zéro sportive, ben ça commence mal. Autre exemple, tu ne bois pas d’alcool et tu n’aimes pas faire le party, pis l’autre adore ça! Il faut garder en tête que vos modes de vies respectifs doivent se ressembler dès le départ.

#5. L’entourage

Un indicateur que je trouve vraiment important est le cercle d’ami.es/l’entourage de l’autre personne. Quand tu vas rencontrer ces gens pour la première fois, il se peut que tu ne seras pas en AMOUR dès les premières secondes, mais avec le temps, je pense que tu devrais pourvoir t’entendre avec la majorité d’entre eux. Admettons que tu réalises que tu as zéro affinités avec eux, ben il y a peut-être un problème, parce qu’en théorie, on choisit des ami.es qui nous ressemblent.

#6. Les intérêts communs

Les intérêts communs, c’est vraiment important. Je ne te dis pas que tu dois TOUT partager avec la personne, mais reste que vous devez avoir des activités communes qui vous stimulent. Évidemment, faire une activité chacun de son côté, c’est ben correct et chacun gère ça comme il.elle veut, mais au final, si tu es toujours chacun de ton bord, ce n’est pas vraiment ça un couple, selon moi. Ce que j’essaie de dire, c’est que si vous n’avez rien en commun, la vie va être longue.

#7. Votre vision de la vie et d’un couple

C’est important de prendre le temps de parler de ça. Pas nécessairement à la première date, mais à un moment opportun, oui. C’est important de savoir ce qui est important pour l’autre, quelles sont ses priorités, c’est quoi pour l’autre un couple, comment il.elle voit ça, etc.

#8. Ton « gut-feeling »

Comme je disais au début de mon article, dans mon cas, après seulement quelques rencontres, je savais qu’on n’était pas un « match ». Nos modes de vie étaient diamétralement opposés et il allait falloir faire énormément de sacrifices chacun de notre côté pour que ça donne quelque chose. L’affaire avec ça, c’est que tu peux faire des « efforts » un bout, mais pas si longtemps. Un moment donné ce n’est juste plus naturel du tout et ça devient forcé et frustrant. Suis ta p’tite voix intérieure, tu ne peux pas te tromper.

#9. Ne te laisse pas berner par l’apparence

C’est bien beau de se trouver beau.belle et attirant.e, mais laisse-moi te dire que ce n’est crissement pas suffisant pour faire durer un couple. Oh non. Même si l’apparence est la première chose que tu vois de l’autre, ce n’est clairement pas ses beaux yeux ni ses beaux bras qui vont faire en sorte que tu as une discussion intéressante le vendredi soir. Ce que je veux dire, c’est que la beauté est loin d’être tout.

#10. L’amour n’est pas suffisant

Malheureusement, pour toutes les raisons que j’ai énumérées plus haut, l’amour n’est pas assez. Non, il faut plus que ça.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de