Menu

Hommage aux filles en pyjama

Je voudrais aujourd’hui rendre hommage à ces filles en pyjama qui font partie de nos vies. Ce sont des filles faciles à reconnaître : elles prétendent à des obligations le vendredi soir, quand on sait clairement qu’elles vont arriver à la maison et se précipiter dans leur bain pour enfin se mettre en pyjama. Elles vont se prélasser dans leurs vêtements douillets, en écoutant Netflix ou peut-être même en tricotant. Ce sont des filles qui, un verre de vin à la main ou une tisane, prennent le temps d’être seules. Elles sont parfois solitaires, elles apprécient le silence divin d’une soirée passée au lit à se reposer.

On les invite souvent à des soirées, parce qu’on les aime beaucoup, ces filles-là. Mais il faut sortir les meilleurs arguments pour réussir à les faire troquer leur pyjama pour une robe et leurs pantoufles pour des escarpins. Elles seront hésitantes à venir jusqu’à la dernière minute, entendant l’appel de leur appartement douillet dans l’écho des beats de musique des bars.

Elles sont de véritables cartes de mode… de pyjamas. Elles en ont de tous les styles : des courts, des longs, des trop grands, des sexy, des mous, des rouges, des beiges, des noirs (pratiques pour les règles), des blancs, des pas de noms et des griffés. Et que dire de leur sélection de bas et pantoufles. Elle ferait rêver n’importe quel ours polaire. Elles ont des bas de laine (au minimum laine de lama, d’alpaga, de mouton et de mérinos), des bas courts, longs, en minoune, en coton et en doudoune. On peut les reconnaître facilement, ces filles : elles ont demandé une paire de pantoufles chauffantes pour leur anniversaire.

Elles sont à l’affût des promotions mix and match et il leur arrive souvent de renoncer au mode d’achat traditionnel de se rendre dans une boutique et d’essayer les vêtements. Vous l’aurez deviné : ce sont elles qui ont inventé le magasinage en ligne. Fières de leur invention, elles magasinent dans le confort de leur salon kitsch, emmitouflées dans un pyjama dernier cri (ou dans un vieux pyjama qu’elles apprécient, car elles peuvent aussi être sentimentales).

Elles ont l’environnement à cœur, aussi. Elles militent pour que l’on cesse de dédoubler l’achat de vêtements et pour qu’on accepte de porter en toute occasion… des pyjamas.

Filles d’aventures, de confort ou de lecture, les filles en pyjama n’ont de limite que l’heure à laquelle sonne la douillette. Elles n’ont peur de rien et relèveront tous les défis du monde, jusqu’à ce que ce soit l’heure du pyjama.

Et je pourrais bien continuer de vous jaser un peu plus, mais la journée est terminée et, vraiment, je dois y aller. J’ai des centaines de trucs à faire et pour être franche, mon pyjama m’attend.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de