Menu

Être drivé.e par le changement

On vit dans un monde où tout se déroule à un rythme effréné. On dit souvent qu’il faut prendre le temps de se recentrer, ce que je fais régulièrement d’ailleurs, mais moi j’adore la drive que cette vitesse-là me procure. J’ai l’impression que si je veux faire quelque chose, c’est maintenant que je dois le faire, car demain il sera trop tard. Cette fougue-là me donne le coup de pied qu’il me faut pour me lancer à pieds joints dans des projets fous et grandioses qui me permettent de repousser mes limites. C’est de cette manière que j’ai le sentiment que je vis ma vie pleinement, sans laisser passer les occasions de grandir.

Pour me sentir vivante et pour avoir l’impression que j’avance dans la vie, je ressens le besoin de me lancer dans cinquante-six mille projets. Pas toujours tous en même temps; j’essaie de canaliser mes énergies afin de maximiser mon influence sur ceux-ci, mais j’ai toujours besoin de me renouveler.

Lorsque ça fait un certain temps que suis sur le même rythme de vie, j’ai envie de changement, d’aventures, de défis. Je ne suis pas quelqu’un de très téméraire. En fait, j’ai plutôt peur de tout ce qui pourrait mettre mon intégrité corporelle et psychologique en danger. En revanche, j’adore foncer tête première dans des changements radicaux de routine.

On pourrait me reprocher de ne pas être capable de rester longtemps au même endroit, de ne pas conserver sur une longue période de temps mes emplois, etc. On pourrait croire que je ne suis pas capable de tolérer les inconforts et les accrocs du quotidien. Au contraire, j’ai besoin de ressentir l’excitation devant l’inconnu, de m’outiller afin de m’attaquer à mon prochain défi avec confiance, et, finalement, d’avoir le sentiment que je me suis de nouveau dépassée.

Je n’ai pas toujours été comme ça, oh non! Il n’y a pas si longtemps de ça, tout changement m’effrayait et ne me faisait pas du tout envie comme aujourd’hui. J’ai souvent refusé des occasions de sortir de ma zone de confort par peur que ça chamboule trop ma routine et mon calme intérieur. Je suis également restée campée dans mes habitudes par peur de déplaire aux autres. On ne se le cachera pas, avoir l’audace de ne pas respecter les conventions sociales en matière de cheminement ne parait pas bien aux yeux de tous. Mais oser suivre son cœur et ses désirs, c’est tellement valorisant et enrichissant!

J’aborde maintenant le changement avec un regard positif, et même que je le recherche avec avidité. Et je vous encourage à faire de même si vous avez soif d’aventures comme moi. Foncez, relevez de nouveaux défis! Vous n’en ressortirez que grandi/grandie!

Photo: Ross Findon
Source: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de