Menu

Top 5 des livres écrits par des femmes québécoises que tu dois absolument lire!

1. TRENTE

Auteure : Marie Darsigny

Maison d’édition : les éditions du remue-ménage

Résumé : On suit la dernière année d’une femme qui s’était toujours convaincue qu’elle ne vivrait pas plus longtemps que ses 30 ans. On apprend à connaître la femme derrière le roman à travers chacun des mois qui passent, à travers ses films préférés et, bien sûr, ses nombreuses muses.

Raison pour laquelle je l’ai aimé : on y retrouve une femme qui se révèle complètement, on a l’impression de la connaître réellement lorsque l’on termine la lecture de ce petit livre qui se dévore trop rapidement à mon avis.

2. Darlène

Auteure : Noémie D. Leclerc

Maison d’édition : Québec Amérique

Résumé : Darlène se questionne sur ce qu’elle devrait faire de sa fin d’été prise à Montmorency. Elle se retrouve bien souvent au Normandin où elle profite de déjeuner peu importe le moment de la journée. Elle fera la rencontre de Ashton, oui comme la poutine, qui changera son été et peut-être même sa vie.

Raison pour laquelle je l’ai aimé : On y reconnaît réellement Montmorency, on se retrouve dans le personnage de Darlène. Darlène n’est pas seulement un livre, c’est un projet, donc pour compléter la lecture je vous conseille d’écouter le fameux album Darlène de Hubert Lenoir.

3. Parler vrai

Auteure : Manon Massé

Maison d’édition : écosociété

Résumé : On apprend à connaître cette femme politique à travers ces différents combats dans ce récit de sa vie. Elle nous parle de ses études, de sa famille, de son combat pour les droits des femmes, mais surtout sur ses idées pour le Québec.

Raison pour laquelle je l’ai aimé : j’avoue déjà adorer Québec Solidaire, mais dans ce livre j’ai appris à ne pas seulement aimer le visage du mouvement, mais aussi la femme derrière tout ça.

4. À l’abri des hommes et des choses

Auteure : Stéphanie Boulay

Maison d’édition : Québec Amérique

Résumé : On suit une jeune fille qui apprend la vie, l’amour, la mort et la famille. Elle apprend un peu tout ça dans sa cabane dans les bois avec Titi et la rivière proche, mais qu’elle n’ose pas traverser en hiver. Elle se voit grandir et changer, elle ne sait pas si elle veut grandir.

Raison pour laquelle je l’ai aimé : on y reconnaît la façon d’écrire super poétique que l’on entend dans ses chansons. Les personnages sont touchant chacun à leur manière.

5. Mardi comme mardi

Auteure : Michèle Nicole Provencher

Maison d’édition : groupe d’édition la courte échelle

Résumé : À la suite d’une rupture plutôt difficile, Michèle Melançon revient sur son passé. On en apprend de plus en plus sur ses rapports familiaux compliqués à cause des adultes qui l’ont adopté, mais qui n’ont pas trop la fibre parentale. On apprend alors à connaître une femme touchante, drôle, triste, émouvante, un peu tout ça à la fois.

Raison pour laquelle je l’ai aimé : C’est un petit livre qui nous fait sourire. On se reconnaît facilement dans la jeune femme et même dans l’enfant.

Alors voici ici des livres qui pourraient vous intéresser si vous avez déjà lu tous les autres :

La femme qui fuit de Anais Bardeau-Lavalette, Chenous de Véronique Grenier, À fleur de peau de Martine Latulippe, Les fées ont soif de Denise Boucher, L’esprit du camp d’Axelle Lenoir, L’allumeuse de Suzanne Myre, Folle de Nelly Arcan, Les villes de papier de Dominique Fortier

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de