Menu

Arrête de douter

Étant une grande anxieuse, ils sont mes pires ennemis. Les « si », les « peut-être », les « on verra »; les soirées à se poser trop de questions banales, à faire des plans a-b-c-d-e-f; le temps passé à s’en faire pour quelque chose qui va peut-être arriver dans 9 ans. Ils sont les pires ennemis de beaucoup de gens, en fait : les doutes.

Ils m’ont gâché la vie plus d’une fois. M’ont fait pleurer, crier, capoter, stresser. M’ont fait gâcher des relations. M’ont fait cracher sur des opportunités. Parce que tout d’un coup que peut-être que ça va possiblement mal virer.

En fait, ce ne sont pas les doutes qui m’ont gâché la vie. C’est moi. C’est moi, qui leur ai laissé prendre autant d’importance dans le petit monde qu’est ma tête. Qui ai laissé les pensées catastrophe m’envahir, me bouffer de l’intérieur comme des plantes carnivores. Et tout ce qui restait après ça, ce sont les regrets.

Mais j’ai eu une prise de conscience. Après tant d’années à ruminer du noir, à me demander si mon chum allait me laisser, si j’allais être acceptée dans mon programme, si je devais faire ci ou faire ça, si j’allais aboutir où je voulais, si le pire allait arriver, je me suis réveillée et j’ai décidé de prendre le contrôle de ma vie.

Je me suis mise à imaginer si, à 80 ans, je me réveille au côté de mon chum, dans une vie où j’ai passé les 60 dernières années à avoir peur de tout perdre, alors que j’avais tout, tout le long. Me réveiller à 80 ans et réaliser que je suis passée à côté complètement. À côté des expériences, du bonheur, du moment présent. À côté de la vie.

Vivre dans le moment présent et arrêter de toujours douter face à l’avenir, c’est le plus beau cadeau que je me suis fait. Ce n’est pas toujours facile, mais ça en vaut la peine, chaque matin. Je suis plus heureuse au quotidien, moins stressée pour tout. Et surtout, j’ai réalisé que tout va mieux autour de moi. Je pense que l’on attire ce que l’on rumine. J’ai arrêté de capoter pour mon couple, il va parfaitement bien; j’ai arrêté de capoter pour l’école, j’ai de meilleures notes; j’ai arrêté de capoter pour le futur, le présent est si beau.

Le moment présent, c’est la seule certitude que l’on a. Avant, l’idée de ne pas pouvoir contrôler à 100% l’avenir m’effrayait. Mais maintenant, je réalise que c’est merveilleux de se laisser surprendre. Si on calcule tout, on se bloque des portes qui pourraient ouvrir sur un monde magique.

S’il te plait, arrête de douter et fonce.

Crédit photo : Matthew Henry, Burst

2 thoughts on “Arrête de douter

  1. Vous lire a été un cadeau pour moi… je souhaite que tout ceux qui vivent avec ces symptômes se reconnaissent et pratiques vos stratégies. Félicitations et MERCI pour votre cadeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de