Menu

L’identité de genre dans les romans

Des femmes jolies et délicates. Des hommes forts et charismatiques. Tous hétérosexuels, évidemment. C’est ce qu’on retrouve le plus souvent dans les œuvres de fiction. Je vous propose ici des livres où l’identité de genre est abordée de manière unique. On y parle d’homosexualité, de problèmes que les femmes vivent partout dans le monde, et on montre des figures masculines qui remettent en question cette homogénéité des genres à laquelle nous sommes habitué.e.s.

Cette fille-là de Maïssa Bey


Source

Gros coup de cœur pour ce livre qui, par la voix de M’laïkia, personnage principal du roman, fait découvrir au lecteur l’histoire de toutes ces femmes algériennes victimes d’une société patriarcale qui considère la femme comme un objet. On va à la rencontre de toutes ces femmes disparues, ramassées dans un asile de folles. D’oubliées.

En finir avec Eddy Bellegueule d’Édouard Louis


Source

Dans un monologue à la première personne du singulier, ce roman, c’est Eddy Bellegueule qui raconte crûment l’histoire de son enfance. Dès le début, Eddy nous installe dans un environnement violent, où l’homme viril est établi comme puissance suprême. Un monde pauvre, sans culture et homophobe. Homosexuel, maniéré, la voix aiguë, Eddy remet en question la définition du genre masculin.

Les corps extraterrestres de Pierre-Luc Landry


Source

Xavier et Hollywood : deux hommes étrangers au destin entremêlé par le rêve. Les deux souffrent d’insomnie et reposent sur la consommation de drogue pour s’endormir. C’est dans des rêves et des comas qu’ils se rejoignent. Le roman montre un autre côté de la masculinité : des hommes qui se remettent en question, qui souffrent, qui pleurent, qui aiment. La maladie les amène à redéfinir leurs choix de vie, leurs besoins, leur genre.

La maladie de la mort de Marguerite Duras


Source

Dans ce court roman aux silences poétiques, l’auteure aborde la fragilité d’un homme. Un homme qui tente d’aimer une femme, un homme qui n’a jamais été capable d’aimer une femme, d’en toucher une. Cet homme regarde la femme comme si elle détenait toutes les réponses à ses questions. On y explore la fragilité de l’homme devant sa propre incapacité à comprendre son corps.

Tous ces livres contestent l’identité de genre en offrant une perspective autre que celle à laquelle nous sommes habitué.e.s et nous permettent de réfléchir sur notre propre identité.

Bonne lecture!

Source photo de couverture : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de