Menu

La série Fourchette est sortie pis ON CAPOTE!

Mercredi dernier. Le 13 mars. Y s’est passé une affaire. De fou.

La série Fourchette, tirée du blogue déjà bien connu du public Les Fourchettes, est sortie sur Tou.tv. Tu ne connais pas? Tu vas adorer.

Il y a presque 9 ans, Sarah-Maude Beauchesne commençait à mettre ses textes (qui se voulaient « soft-sexu pas tout le temps, mais souvent ») en ligne. Sa plume détonnait dans le lot. Des phrases comme de longs débordements émotifs, des mots sans frontière où langue familière et langue poétique se côtoient sans compétition. Une écriture touchante et drôle à la fois, où amour propre en construction et autodérision se lancent la balle dans le but d’avoir le dernier mot. Les Fourchettes, c’est le portrait #nofiltreneeded d’une génération au grand complet. Je mets quiconque au défi de se lancer dans la lecture de ces charmants billets sans se reconnaître un p’tit peu. Avec nos cœurs avides d’émotions pures, mais toujours trop peureux pour s’engager pour vrai. Un pied dans le moment présent et l’autre dans la porte de sortie. La trame de fond de la série joue d’ailleurs dans ces cordes-là. Les épisodes, d’une durée de 10 à 15 minutes environ, font des allers-retours entre la vie actuelle et le passé amoureux de Sarah-Maude Beauchesne, qui incarne son propre rôle. Pourquoi a-t-elle laissé le gars de ses rêves alors qu’ils incarnaient le match parfait? Est-elle si bien que ça toute seule finalement? Va-t-elle apprendre à s’aimer pour de bon sans dépendre de l’amour de quelqu’un d’autre pour y arriver? La série, adaptation fidèle du blogue, se veut une façon de toucher le public d’encore plus près, de lui livrer l’espoir encore plus fort :

« Alors je t’offre une série web. Avec moi dedans. Pour te montrer que la femme que je veux devenir, que je suis en train de devenir, te ressemble peut-être pas mal dans le fond. Elle est pas parfaite, genre vraiment pas, elle s’aime une fois sur deux, elle travaille fort pour arranger ça, elle survit à coup d’autodérision et de ballon de vin rouge (léger, nature si possible), elle est fâchée contre les gars qui lui ont fait mal, elle les aime tous encore un peu malgré elle, elle essaie d’être heureuse de toutes les façons possibles, idéalement en étant bien avec elle-même, en retombant en amour avec qui elle est. »

Voilà ce qu’a écrit Sarah-Maude Beauchesne sur le blogue, lors de l’annonce de la diffusion de la série.

Moi, personnellement, je suis déjà conquise, toi?

La série Fourchette est disponible gratuitement sur ICI TOU.TV dès maintenant!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de