Menu

Faire l’épicerie « sur un budget » : les 6 règles d’or

Que vous soyez étudiants ou passionnés de voyages, que vous économisiez pour l’achat de votre première maison ou en prévision de l’arrivée d’un mini, toutes les raisons sont bonnes pour économiser quelques dollars ici et là. Pour moi, c’est devenu comme un défi, un jeu, d’essayer d’être la plus créative possible avec un budget d’épicerie restreint. Cette semaine, dans une des épiceries de ma tournée habituelle, j’ai même réussi à économiser un montant supérieur (13,13 $) au montant total de ma facture après rabais (12,02 $)! Outre le fait d’éviter de faire l’épicerie le ventre creux, voici les règles d’or du jeu des économies :

Règle #1 : Surtout, ne rien gaspiller

Ne pas consommer un aliment pour lequel vous avez déjà payé, c’est comme jeter de l’argent par les fenêtres (ou la poubelle!). Si un aliment approche de sa fin de vie, donnez-vous comme mission de le cuisiner d’une manière originale. Le livre de Bernard Lavallée, alias Le nutritionniste urbain, est une mine de renseignements à ce sujet.

Règle #2 : Chassez les aubaines

Parcourez les circulaires sur l’application Flipp, votre alliée économe et zéro déchet, et achetez ce qui est en spécial (dans la mesure du possible bien sûr). Par la suite, cuisinez avec ce que vous avez sous la main et laissez libre cours à votre créativité. Acheter à rabais vous donnera l’occasion d’apprendre à cuisiner une nouvelle coupe de viande, de goûter un nouveau légume ou d’essayer une nouvelle marque de yogourt, par exemple. Gardez en tête que les produits sont souvent réduits de prix, et ce, en alternance d’une épicerie à l’autre.

Règle #3 : Substituez lorsque c’est possible

Lorsque vous n’avez pas un ingrédient sous la main pour une recette, essayez de le remplacer. Acheter un ingrédient pour une seule recette est souvent bien coûteux s’il finit par prendre la poussière dans le garde-manger par la suite. Dans un moteur de recherche, inscrivez simplement « remplacer ingrédient x dans recette » et vous serez surpris de la facilité à remplacer un ingrédient par un autre afin d’obtenir le même résultat. Pour un ingrédient plus difficile à remplacer, il vous suffit d’acheter la quantité requise pour votre recette dans un magasin en vrac. Avec cette alternative vous n’aurez aucun reste, ne ferez aucun compromis sur le goût et vous obtiendrez une facture beaucoup moins salée.

Règle #4 : Faites des stocks

Faites provision des produits que vous utilisez le plus souvent lorsqu’ils sont en rabais, à condition bien sûr de pouvoir les conserver adéquatement. Mes petits trucs/exemples en rafale :

– Un bloc de fromage à 4 $ à la place de 7,49 $ : je le coupe en deux, j’en râpe une moitié que je place au congélateur et je consomme l’autre dans la semaine

– Brocoli ou chou-fleur à 1 $ la couronne : je les coupe en bouquets et soit je les congèle pour un potage futur, soit je les conserve dans mes Intellifrais (l’invention divine pour conserver les légumes)

– Yogourt grand format en spécial : je le verse dans mes bacs à glaçons puis je fais congeler le tout en portion individuelle pour mes smoothies du matin

– Les cannes de conserve (tomates, légumineuses, légumes, thon, etc.) ainsi que les pâtes, riz et autres grains se conservent à l’infini au garde-manger et vous sauveront la mise pour une semaine où les rabais se font plus rares.

Règle #5 : Mangez moins de viande

Nous sommes d’accord sur le fait que la viande, ça peut finir par coûter cher! Essayez de faire une journée végétarienne par semaine ou d’en manger seulement un repas par jour et vous verrez une différence sur votre facture. Un allié de choix en cuisine végétarienne : le tofu. Pour environ 3 $ la livre, vous serez étonnés des possibilités pour l’apprêter. Ma plus récente découverte : le tofu magique de Loounie . Même les omnivores ont été conquis…

Règle #6 : Ne laissez rien au hasard

Faire l’épicerie une seule fois par semaine permet de cumuler les économies au lieu de multiplier les dépenses. Planifiez vos repas (voir Règle #2), faites une liste (et tenez-vous-y) et vous verrez que l’épicerie peut être un jeu d’enfant et un parcours sans détour dans l’allée des tentations.

J’espère que mes petits trucs et astuces vous permettront de garder plus de dollars dans vos poches pour les projets qui vous tiennent à cœur et comptent le plus à vos yeux. Dans mon cas, je pense à mon prochain voyage et je ne vois pas cela comme un sacrifice, mais bien comme un investissement. Certaines catégories de budget peuvent difficilement être réduites et il est toujours gratifiant de faire des économies là où c’est possible, sans toutefois sacrifier le plaisir de manger ou la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de