Menu

Les presque relations

Ce qui est important à retenir c’est « presque ». Un mot dégueu qui veut dire que ça aurait pu, que c’était quasiment ça. Mon titre est donc assez self-explanatory : tu es presque dans une relation, mais pas tout à fait.

Comment savoir si tu es dans une presque relation? Tu t’en doutes peut-être déjà. Tu le sens dans tes guts que ça va mal finir. Il faut donc savoir reconnaître les signes, mais surtout, surtout, les assumer. La petite voix dans ta tête qui te dit que c’est une mauvaise idée, et bien écoute là, elle a probablement raison.

Comme je ne suis pas d’une sagesse exemplaire, je n’ai pas pu résister. Et je l’ai appris à mes dépens. Même si je n’aurais jamais dû m’embarquer là-dedans, je me suis lancée tête première en sachant au fond de moi que j’allais inévitablement perdre le contrôle (and I did).

Quand quelqu’un tient vraiment à toi, tu le sais. Ça peut sembler très simple, mais c’est là le gros problème de la presque relation. On réussit à contourner cette règle d’or en se trouvant des excuses du genre : « il a besoin de temps », « il n’est pas encore prêt », « il veut être sûr de sa décision », etc. Tout ça n’est pas complètement faux, certaines relations prennent du temps à s’épanouir. Et c’est dans cette pensée que reposent tous tes faux espoirs. Tu seras donc aux premières loges de sa tentative à découvrir si en bout d’ligne, il t’aime ou non.

Si les excuses s’empilent au lieu de disparaître, c’est que tu t’accroches probablement à quelqu’un qui ne t’aime pas assez pour faire les mêmes efforts que toi. Tu peux être la personne la plus compréhensive, patiente, attentionnée… Si ce n’est pas réciproque et que tous les efforts ne vont que dans un sens, tu perds peut-être ton temps. C’est à ce moment-là que tu devrais penser à t’en aller, avec ton cœur et ta tête encore intacte.

S’il réussit à te convaincre de rester, ce n’est pas nécessairement parce qu’il t’aime : ce n’est pas parce qu’il ne te laisse pas partir qu’il veut que tu restes dans sa vie à long terme. La relation reste indéfinie et rien ne change vraiment, sauf peut-être ton attachement envers lui qui va continuer de grandir. Il ne pense certainement pas aux conséquences et va vouloir satisfaire ses besoins immédiats avant les tiens. Il t’apprécie probablement beaucoup, mais les chances sont qu’il veuille rester ouvert aux « opportunités ».

Il n’y a pas toujours de sens entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Même que très souvent tu remarques que ça se contredit. La période émotionnellement perturbante et frustrante s’installe. Tu réalises le potentiel que vous avez ensemble et tu t’accroches à l’idée que ce que vous avez est trop spécial pour passer à côté. Tu lui pardonnes donc aveuglément toutes les fois où il te fait sentir… moins spéciale.

Plus ça va, moins ça va. Tu as l’impression qu’il peut te glisser entre les doigts du jour au lendemain, qu’il attend seulement l’excuse parfaite pour finalement te dire que ça ne marchera pas. Mais tu continues d’y croire, parce qu’après tant d’efforts et de déceptions refoulées, la chimie est encore là, cette connexion d’âme presque impossible à trouver, et qui va certainement te décevoir.

Ses paroles et ses petites attentions continuent de te réconforter juste assez malgré tout. Tu te contentes de peu. Tu vis avec la peur de ne jamais être assez bien pour lui, de ne pas être digne d’être avec lui. Tu te questionnes constamment sur ta relation et tu essaies de deviner ce qui se passe dans sa tête. Tu attends que les choses avancent et tu remets absolument tout en question, toi y compris.

Tu sens que tu ne peux pas vivre pleinement tes émotions. Tu n’es pas libre de lui faire confiance ou de t’abandonner à quelque chose qui devrait être beau, léger, doux. Dans ta tête et dans ton cœur, c’est un carnage émotionnel rempli d’instabilité et d’incertitude. Tu réalises que tu n’es pas suffisante pour lui, et qu’il faudra éventuellement accepter que l’amour que tu lui portes ne te soit jamais rendu.

Immanquablement, tout s’écroule. Toute la pression que tu avais accumulée sur tes épaules t’écrase de l’intérieur et te dénude de tous sens. Le pire là-dedans c’est que tu te sens coupable et tellement, tellement petite. Mais ce n’est vraiment pas toi le problème ma chérie.

Tu ne le réaliseras pas tout de suite, mais c’est sûrement la meilleure chose qui pouvait t’arriver. Parce qu’un jour, ton cœur va réussir à reprendre son souffle, les gros nuages noirs vont se disperser et tu vas être capable de regarder en arrière et te dire que tu n’y étais pour rien.

La plupart des gens ne comprendront pas pourquoi tu es aussi affectée par ça. Parce que dans les faits, il n’est pas ton ex-amoureux, mais il est un ex-quelque chose. Même si la relation n’était pas réelle, tout le reste l’était pour toi. Tu te trouvais chanceuse que ça t’arrive enfin d’avoir rencontré quelqu’un qui te donne envie d’essayer, pour une fois. Mais tu réalises que ton cœur s’est trompé et qu’il restera toujours une partie de toi : des souvenirs, des regrets, des what if .

Tu as pris le risque d’exposer ta vulnérabilité et tes sentiments à quelqu’un qui n’en avait pas demandé autant, et quand on prend des risques, il faut parfois s’attendre à perdre. En vérité, tu n’as rien perdu, tu lui as tout donné et tu as fait de ton mieux en dépit de son incapacité à t’aimer.

Le bon gars ne se lassera pas de ton amour. Tu es digne de quelqu’un que tu n’as pas peur de perdre. N’accepte plus jamais rien de moins que ce que tu mérites.

Au final, je ne lui en veux pas. Parce que je ne suis qu’une petite partie de l’histoire : c’est ma leçon de vie. Je reste fondamentalement trop une bonne personne pour garder de la rancune envers quelqu’un qui a autant compté pour moi. Je m’en veux juste d’avoir été aussi naïve et de n’avoir rien pu faire pour l’empêcher de me détruire.

3 thoughts on “Les presque relations

  1. C,est ce que je vis présentement avec quelqu’un qui (du moins je le pense sérieusement), rencontre dans son coin car elle ne veux pas qu’on se voit …seulement quand elle décide de venir chez moi.Surtout quand l’excuse est une activité extérieure et que la pluie sera au rendez vous, est-il possible de laisser le doute s’installer ? Je suis porter a penser que oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de