Menu

Apprivoiser le « bullet journal »

Ça vous arrive de vous retrouver face à un étalage d’agendas et de ne pas savoir lequel prendre parce que vous avez l’impression qu’il y a toujours un détail qui cloche? Pas assez de place pour les journées. Trop de place pour le mois. Trop d’espaces vides. Pas assez d’espaces vides. Bref, y’a rien qui fait. On en prend un, pas trop sûr de son choix, et on rage rendu le 15 janvier. Et ça recommence chaque année! Mais il y a peut-être une solution pour les perfectionnistes de l’organisation ou ceux et celles qui ont tout simplement de la difficulté à organiser efficacement leur emploi du temps.

Je vous présente, si vous ne le connaissez pas déjà, le bullet journal. C’est Ryder Carroll1, un auteur de New York, qui a conçu et développé cette méthode. Ayant eu des troubles d’apprentissage, il a vite dû faire autrement pour aider sa concentration et sa productivité. Son concept est simple et ne nécessite qu’un cahier de notes et un crayon!

Si la méthode vous intéresse, je vous invite à aller voir le site officiel du bullet journal à la fin de votre lecture. C’est en anglais, mais il y a des vidéos et c’est super bien expliqué!

En gros, on prend un cahier, un crayon que l’on aime, puis on commence. Personnellement, j’utilise comme canevas un Leuchtturm1917 à points. Je préfère les pointillés aux lignes ou aux quadrillés puisque je trouve que ça laisse une plus grande marge de manœuvre, mais vous pouvez prendre le cahier que vous voulez! Ça peut autant être un cahier Canada qu’un paquet de feuilles brouillons brochées ensemble! Je vous conseille fortement d’utiliser un stylo résistant à l’eau et à la lumière, mais n’importe quel crayon fera l’affaire. Pour ma part, j’utilise Faber-Castell ou Micron pour des crayons de qualité d’archivage.

bullet journal

Le principe est simple. On travaille avec une série de points, de bullets. On va ensuite utiliser ces symboles dans le but d’organiser son emploi du temps.

bullet journal

La première chose à faire, c’est de faire ce qu’on appelle le « future log ». Cette section servira à inscrire les événements et choses importantes qui sont prévues pour plus tard dans l’année. Il y a une multitude de façons de planifier votre future log! Pour ma part, je préfère séparer mes premières pages en affichant chaque mois et y indiquer les rendez-vous et activités déjà prévus. J’ai choisi d’y écrire quelques anniversaires, mais vous pouvez aussi leur consacrer une page indépendante! Le mot d’ordre avec le BuJo c’est que vous en faites vraiment ce que vous voulez.

bullet journal

Une autre méthode courrament utilisée est la méthode d’Alastair. Personnellement, je trouve qu’elle ne laisse pas assez d’espace pour tout indiquer ce que je veux, mais je voulais quand même vous en montrer un exemple :

bullet journal

Ensuite, il y a ce qu’on appelle le « Monthly Log ». Pour chaque mois, vous créez une page où vous pourrez noter ce que vous avez de prévu, en gros. Vous pouvez aussi y noter vos buts et objectifs. Que vous soyez artsy ou pas, ça n’importe peu, parce que le but est de rendre ça pratique et agréable pour vous.

bullet journal

Ensuite, vous pouvez séparer votre temps soit en semaines ou bien directement passer aux journées. J’aime bien faire une page par semaine où j’indique ce que je souhaite accomplir ainsi qu’un petit habit tracker, où je garde un œil sur de bonnes habitudes que je souhaite suivre. Certaines personnes préfèreront utiliser une page à part pour leur habit tracker. J’y ajoute souvent, en entête, une phrase qui me motive pour la semaine à venir, parce que le bullet journal est aussi un excellent outil pour incorporer la visualisation positive à notre quotidien.

bullet journal

Pour les journées, j’ai finalement opté pour une représentation visuelle de mon emploi du temps. Ça m’aide à ne pas prévoir trop de choses pour le temps que j’ai. Aussi, avant, je ne prévoyais pas de temps pour dormir! Avec un visuel, on prend conscience du temps que prennent les choses. Une approche plus minimaliste fonctionne tout aussi bien! On peut très facilement simplement écrire la date et noter en-dessous ce qui est prévu pour la journée.

bullet journal
bullet journal

C’est aussi simple que ça! Vous pouvez donc utiliser cet outil comme un agenda de cette manière-là, sans jamais avoir d’espaces inutilisés. Vous pouvez aussi y ajouter ce qu’on appelle des collections : des pages où vous allez regrouper diverses idées. Par exemple, j’ai eu besoin de suivre mon sommeil pendant un temps. J’en ai donc fait une page afin que l’information se retrouve toute à la même place.

bullet journal

J’intègre aussi mon budget à mon bullet journal. J’y indique mes comptes à payer ainsi que mes dépenses quotidiennes. Je peux donc, à la fin du mois, faire une rétrospection afin de savoir où mon argent est allé. C’est aussi super facile de faire un suivi sur ses dépenses et ses épargnes. Que ce soit pour partir en voyage, se payer le nouveau cellulaire ou s’inscrire dans un cours de nunchaku, Pinterest regorge d’idées minimalistes ou super artsy afin de mettre de l’argent de côté!

S’il n’y avait qu’une chose à retenir de cette méthode, c’est que vous en faites vraiment ce que vous voulez. Vous l’adaptez à vos besoins et à votre rythme de vie. N’hésitez pas à faire un tour sur le web pour vous inspirer afin de maximiser l’efficacité de votre nouvel outil.

Pour ceux qui sont déjà adeptes de la méthode, n’hésitez pas à laisser en commentaire des images de votre BuJo!

Pour les autres, vous laisserez-vous tenter par le bullet journal? Mais je vous avertis : l’essayer c’est l’adopter! 😉

Références :

1. bulletjournal.com
Crédits photos : Andrée-Anne Dufresne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de