Menu

Trucs pour voyager de façon écoresponsable

Faire attention à l’environnement, pour moi, ça reste une priorité, même si parfois c’est beaucoup plus compliqué qu’au Canada et que les installations ne sont pas adaptées. Chaque petit geste compte, et ça prend tout son sens quand il est question de préserver notre si belle Pachamama, notre Terre-Mère. Voici donc quelques-unes de mes astuces de voyage, qui peuvent parfois sembler évidentes, mais qui aident à sauver notre planète, un sac de plastique en moins à la fois.

Pour ce qui est de l’eau potable…

Ça, c’est juste la base : s’assurer d’avoir une bouteille d’eau réutilisable avant de partir. À plusieurs endroits, on ne recycle pas les bouteilles de plastique, donc c’est important de ne pas en acheter une chaque jour. Mes préférées sont celles du magasin MEC, mais on en trouve partout! Pour l’enjeu de l’eau potable, il y a plusieurs options super intéressantes, comme la LifeStraw et le SteriPen, qui sont des gadgets qui rendent l’eau propre à la consommation en la filtrant et en éliminant les bactéries. Chacun se vend environ 70 $, mais peut être utilisé plusieurs fois avant de devoir changer le filtreur ou la lumière.

Pour l’océan et nos amis marins

Les sorties en mer sont un must pendant les voyages. Cependant, saviez-vous que la crème solaire est extrêmement mauvaise pour les coraux? Si vous voulez en mettre, il faudra que ça soit au minimum 30 minutes avant votre baignade, surtout si vous faites une sortie de plongée.

Si vous partez en croisière, il a des compagnies touristiques qui jettent leurs déchets directement dans l’océan (je sais, ça fait mal au cœur). C’est pourquoi je vous suggère de garder le plus de déchet possible avec vous, ou du moins de les limiter, pour pouvoir les jeter dans des installations propices quand vous reviendrez à la terre ferme.

Les habitudes de vies et autres petits luxes

Vous séjournez dans un hôtel? Pas besoin de faire laver les draps ou les serviettes chaque jour. Ça sauve énormément d’eau et d’énergie. Essayez aussi de ne pas utiliser les échantillons de shampooing, de crème pour le corps, etc. Il faut limiter la surutilisation de ses petits formats.

Pour ceux et celles qui partent plus longtemps, quand vient le temps de laver votre linge, munissez-vous d’un sac réutilisable pour aller le porter à la buanderie. Sinon, c’est un sac de plastique qui sera utilisé à chaque fois pour vous remettre votre linge.

Bien entendu, il ne faut pas oublier tous les classiques : éviter les pailles, les plastiques à usage simple, et si possible (et souvent c’est très possible), diminuer sa consommation de viande rouge. Ce dernier point n’est pas seulement applicable en voyage; ça devrait être en tout temps. Ça prend TELLEMENT d’eau pour vous offrir un steak, qu’en manger moins va avoir un effet immense sur notre planète. Je ne dis pas qu’il faut que vous deveniez végé, mais je sais qu’on est tous capables de faire un petit effort.

Éduquer les autres sur les enjeux environnementaux

Finalement, ce que j’ai envie de vous dire, c’est spread the love! C’est pas tout le monde qui reçoit la même éducation, et c’est pas tout le monde qui sait à quel point les enjeux environnementaux sont importants en 2019. Le plus souvent possible, et bien entendu quand la situation se présente, essayez de générer des discussions sur les habitudes de vie de gens pour partager, échanger et faire réaliser des choses. Souvent, ça nous aide à comprendre bien des situations aussi.

Non mais, on l’aime-tu notre planète?

P.-S. : Mention spéciale à ma merveilleuse amie et compagne de voyage, Ève-Marie, pour m’avoir aidé à trouver l’inspiration pour cet article!

Photo : Victor Garcia
Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de