Menu

Pis si on revenait aux rencontres réelles?

J’fais partie de ceux et celles qui fondent leurs espoirs de rencontrer l’âme sœur par l’intermédiaire des réseaux sociaux (bon, ça sonne plus dramatique que ça l’est vraiment, mais tu comprends ce que je veux dire!). J’ai un compte sur presque toutes les plateformes de rencontre. J’suis pas SIII désespérée, mais on dirait que c’est désormais la seule façon « acceptable » de rencontrer quelqu’un, comme si on avait oublié ce qui existait avant.

Ça me manque, les rencontres dans la vraie vie. Tu sais, avant l’époque de Tinder, Badoo, Bumble et autres.

Quand j’étais plus jeune, mes parents m’ont raconté comment s’était déroulée leur rencontre. Les deux prenaient régulièrement le même autobus, et ils ont fini par se parler. Et voilà, couple, mariage et bébé on the go!

Aujourd’hui, j’ai l’impression que ce genre de rencontre frôle l’impossible. Pourquoi, quand je trouve quelqu’un de charmant, d’intéressant, je n’ose pas l’aborder? Je ne peux pas mettre ça sur le dos de la gêne… Je suis réservée, mais pas gênée. Je n’ai aucun problème à aborder un gars (ou une fille) dans un bar, quand l’ambiance s’y prête. J’sais pas si je suis la seule à ressentir ça, mais c’est comme s’il y avait une nouvelle « norme sociale » pour rencontrer quelqu’un. Comme si les seules personnes que tu as le droit d’aborder sont celles que tu côtoies déjà au quotidien (au boulot, dans tes activités sociales, les amis de tes amis) ou celles avec qui tu as eu un match sur une app de rencontre.

On semble avoir oublié l’importance des connexions dans la day-to-day life. Ça nous coûterait quoi de complimenter celui ou celle qui nous prépare notre café dans la brûlerie où on passe chaque matin avant de se rendre au travail? Ça nous coûterait quoi de dire au chauffeur de bus que son sourire lorsqu’on entre dans l’autobus nous fait du bien et démarre bien notre journée? Je serais tellement plus fière de raconter une belle histoire qui commence comme ça à mes enfants, au lieu de leur dire que j’ai rencontré leur père en swipant à droite…

C’est ce que j’ai envie de vous proposer, à ceux et celles qui, comme moi, passent leur temps à swiper à gauche et à droite : regardez autour de vous. Regardez et gratifiez d’un compliment ces gens qui vous font du bien, ces gens qui sont intéressants en chair et en os. Prenez le temps de connaître des gens hors des réseaux sociaux. Parce que la vie en 3D, c’est encore intéressant, pis faudrait pas l’oublier!

Photo : Brooke Cagle
Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de