Menu

Apprendre à s’aimer

C’est quand la dernière fois que tu as pris le temps de te regarder dans le miroir et de te dire ce que tu aimes chez toi? Je ne parle pas juste physiquement, mais côté personnalité aussi. Parce que c’est bien beau se trouver beau ou belle de l’extérieur, mais faut aussi se trouver beau ou belle de l’intérieur.

Apprendre à s’aimer c’est un peu comme une montagne russe, il y a des up et des down. Je l’avoue, même si j’écris un texte sur l’importance d’apprendre à s’aimer, je suis loin de m’accepter complètement au quotidien. C’est un travail qui se fait peu à peu, chaque jour. Il y a des journées où on se sent bof, d’autres où on prendrait 134 selfies tellement on se feel.

Apprendre à s’aimer, c’est aussi accepter qu’on ne soit pas parfait.e. On vient tous et toutes avec nos défauts qu’on aimerait changer ou cacher, mais qui finissent toujours par refaire surface. Le truc ce n’est pas d’essayer de changer nos défauts, mais d’apprendre à les assumer et les aimer.

Apprendre à s’aimer, ça va de pair avec apprendre à se connaître. C’est fou, la quantité de jeunes adultes qui n’ont aucune idée de qui ils sont réellement et de ce qu’ils veulent. Don’t get me wrong, c’est normal à notre âge de se sentir perdu.e, mais il n’est jamais trop tôt pour commencer à se questionner.

Après ma rupture, j’ai eu l’impression que je devais réapprendre à me connaître. Je venais de dire bye à une grosse partie de ma vie et je devais me préparer pour une nouvelle. J’essaie donc un peu, chaque jour, de m’apprivoiser. Je m’analyse, j’essaie de trouver ce que je veux, ce qui me rendra heureuse et ça me fait du bien de penser à moi.

On va faire un exercice ensemble, OK? Prends deux minutes de ta journée et note quelque chose que tu aimes chez toi. Fais-le chaque jour. Si tu n’as pas d’idée, demande à une personne qui te connaît bien de te dire une qualité qu’elle admire chez toi. Je peux te garantir que dans quelques temps, tu ne te seras jamais aussi bien senti.e dans ta tête et dans ton cœur.

Et comme dirait RuPaul : If you can’t love yourself, how the hell are you gonna love somebody else?

Kyle Glenn, Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de