Menu

Ode aux moments embarrassants

L’autre jour, je marchais dans un couloir à l’université. Une fille avec qui j’avais déjà eu un cours me tend la main en guise de salut. J’y réponds. Je trouve ça un peu bizarre, mais bon, c’est sympathique. Elle s’approche et commence à parler à une autre fille derrière moi. Tout ce que je voulais faire quand j’ai réalisé que ce n’était pas à moi qu’elle s’adressait : fondre dans le plancher pour toujours et ne plus exister…

Je crois que c’est l’exemple ultime de moment embarrassant dont chaque individu a déjà été victime au moins une fois. Et quand tu racontes ton aventure, les gens comprennent le malaise et tout le monde en rit. On vit toutes et tous des moments vraiment gênants qui remettent en question notre existence. Mais le plus beau, c’est que personne n’est épargné et ça crée des histoires cocasses à raconter à ses comparses pour un bon fou rire.

Pour rendre hommage à ces moments embarrassants, voici une compilation de malaises juste pour toi.

#1. Quand ta jupe ou ta robe ne joue pas bien son rôle

Ce moment gênant quand tu réalises que ta jupe ou ta robe est coincée dans ta culotte et que tes fesses sont libres aux regards. Combien de temps est-ce ainsi? Pourquoi personne ne me l’a dit?

Marcher dans la rue, être attaquée par un coup de vent, se prendre pour Marilyn Monroe, réaliser que tu aurais dû mettre des cuissards sous ta jupe ou ta robe…

#2. Les épisodes embarrassants de l’enfance

L’enfance est synonyme de tellement de moments gênants. Je pourrais nommer toutes les fois où j’ai couru aux jambes d’un de mes parents avant de réaliser que ce n’était pas la bonne personne, les fois où j’ai renversé du jus sur moi et ai subi les rires des autres qui disaient que j’avais fait pipi, les fois où mon père ou ma mère me donnait des bisous en public… Je me rappelle que dans le temps, c’était tellement embarrassant!

Et as-tu déjà appelé ta professeure « maman »? Ça m’est arrivé et je connais beaucoup trop de personnes à qui s’est arrivé également. Apparemment, c’est quelque chose de normal…

#3. Le classique « merci, toi aussi » automatique et mal placé

Le serveur dépose une magnifique assiette de pâtes aux fruits de mer devant toi et te souhaite bon appétit. Que réponds-tu? « Merci, toi aussi. » Oups!

Ta collègue apprend que c’est ta fête aujourd’hui. Elle te souhaite un joyeux anniversaire. Que réponds-tu? « Merci, toi aussi. » Oups encore!

Certaines personnes appellent ça un moment gênant. Moi, j’appelle ça de la politesse.

#4. Dans l’autobus

Les malaises peuvent être multiples dans un endroit clôt, en mouvement et rempli d’étrangers.

Parfois, le chauffeur semble oublier qu’il y a des humain.es à bord et que freiner de façon sèche peut occasionner des chutes et de l’embarras. Je suis déjà tombée sur deux filles qui m’ont rattrapée, aidée à me relever et demandé si ça allait. Aucune douleur physique, mais mon orgueil a eu un petit coup.

Ou as-tu déjà échappé quelque chose qui a roulé jusqu’à l’avant du bus? Tu le sais très pertinemment que tout le monde a entendu et que personne n’a rien fait. Maintenant, tu dois t’excuser à l’étranger à côté de toi pour te lever et faire le walk of shame jusqu’à l’objet que tu as perdu.

#5. Anecdotes de mon entourage

Une de mes amies, caissière, se fait demander par un beau garçon quel est le bar le plus intéressant en ville. Elle lui dit qu’elle sort justement à ce bar ce soir-là. Il a l’air enthousiaste et lui demande son nom. Mon amie répond, certaine qu’il est intéressé… Il lui rétorque que c’est le nom du bar qu’il voulait connaître. Elle continue de scanner ses articles en silence.

Pis toi, c’est quoi ton moment le plus embarrassant?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de