Menu

Les meilleurs endroits dans Hochelaga-Maisonneuve

La première semaine que j’ai passé à Hochelag’ a été un peu rough. Mon voisin d’en-bas me faisait peur, y’a quelqu’un qui s’était fait poignarder au coin de ma rue et un itinérant un peu insistant avait tenté de voler mon sac à dos en plein milieu de la rue. C’était un clash assez intense entre ma vie de banlieue que je vivais la semaine d’avant.

Je me rappelle revenir de travailler le lendemain de mon déménagement. Je sortais de l’autobus et de l’autre côté de la rue se trouvaient deux hommes agenouillés au sol, menottés, entourés de quelques voitures de polices. Ma mère capotait. Moi aussi, un peu.

Les choses se sont vraiment calmées au fil des semaines. C’est comme si Hochelaga lui-même voulait me montrer de quoi il était capable avant de m’héberger. Au fil du temps, j’ai appris à aimer le quartier. C’est pas glamour. Tu croises du drôle de monde en permanence. Dans l’autobus, dans la rue, au supermarché. Mais Hochelag’ va me manquer. Pis c’est pour ça que j’ai décidé de dresser une liste de mes endroits préférés du quartier.

Étant étudiant, les distractions constantes qui se trouvaient dans mon appartement m’empêchaient souvent d’être productif. Je suis donc parti à la recherche du café parfait pour étudier.

Hoche Café

Mon premier choix : le Hochecafé. Y’a un moment de ma vie où j’étais juste tout le temps dans ce café. Le café est super bon, la musique est bonne, le staff est super sympathique. Le seul hic avec cet endroit : y’a beaucoup de monde et peu d’espace. Le café est séparé en une section à l’avant super lumineuse et une section à l’arrière super sombre. Y’a aussi la table bar face à la fenêtre qui est le meilleur spot de travail ever. Mon conseil : si tu veux y aller, arrive d’avance. En termes de café, y’a aussi l’anticafé. Aussi situé sur Ontario, cet hybride entre brocante et café est assez intéressant. Comme dans tous les anticafés de Montréal, tu paies à l’heure et la bouffe et le café sont illimités. Personnellement, j’ai de la misère à être productif là-bas parce qu’il y a tellement de choses à regarder, mais l’expérience en soi est vraiment cool.

Anticafé

Hochelaga, c’est aussi plein de petits commerces à découvrir. Quand j’étais vraiment bored, je prenais la 139 jusqu’à Ontario et je me promenais. C’est comme ça que j’ai découvert le Evasia et, plus récemment, le Bouche Bée. Evasia, c’est l’endroit qui va te donner le gout de transformer ton appartement en véritable serre. Y’a une grande sélection de cactus et de plantes et surtout de cache-pots, pour des prix vraiment abordables. La propriétaire est suuuuuuuper fine et te donne pleins de conseils pour garder tes plantes en vie.

Bouche bée

Bouche Bée est plus récent dans le quartier. C’est plein de petits objets décoratifs, de bougies, de tapies et de prints. Ça sent super bon et c’est trop cute à visiter. Finalement, Coccinelle Jaune, situé sur Sainte-Catherine, vend des produits d’artistes québécois. Des fois, c’est un peu quétaine, mais tu peux vraiment trouver des trésors si tu cherches comme il faut.

Finalement, si t’as envie de prendre un peu d’air, le parc Morgan a des chaises longues (et du monde vraiment bizarre parfois). Il y a aussi la piste cyclable longeant la rue Notre-Dame qui te donne l’impression d’être en forêt et qui mène directement au centre-ville, si ça te tente de louer un bixi.

Dans le fond, Hochelag’, c’est vraiment nice. Pis ça va me manquer.

Cheers, Ahuntsic, c’est peut-être sur toi que je vais écrire la prochaine fois.

Crédits photos : Jean-Philippe Camirand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de