Menu

Collaboration Signé Local : dans l’univers de Cindy Labrecque

Parce qu’à la Fabrique Crépue, on aime encourager l’industrie locale et qu’on tripe sur les belles choses, le partenariat avec Signé Local allait de soi! Pour cette nouvelle collaboration, je suis super heureuse de te parler du travail que fait Cindy Labrecque, une artiste native de Lac-Etchemin qui se spécialise (entre autres) dans la céramique. Je te partage ici les réponses aux questions que je lui ai posées, pour que tu puisses, toi aussi, plonger dans son univers créatif!

J’adore tes créations qui sont épurées, solides et élégantes. Je suis curieuse, as-tu essayé plusieurs techniques avant de trouver la tienne? 

Je me suis lancée dans le DEC en (métiers d’art) céramique à 17 ans. […] J’ai exploré plusieurs techniques pendant mon cours : le tournage, le façonnage, le moulage. De la série utilitaire à la pièce d’expression, tout m’intéressait… Toutefois, à 20 ans, à la fin de mon DEC, je ne me sentais pas prête à partir en atelier comme travailleur autonome. […] Je me suis donc inscrite au baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval. Bien que j’aie toujours aimé dessiner et peindre, c’est sur la photographie et la vidéo que j’ai concentré mes efforts. Puis, à la fin de mon bac, je suis revenue vers la céramique tout naturellement avec cette idée : transférer mes images sur mes céramiques pour en faire des œuvres qui peuvent être à la fois utilitaires et décoratives. J’avais expérimenté quelques techniques de transfert d’images à la fin de mon DEC. Je savais déjà que c’était la décalcomanie que je désirais exploiter, compte tenu du niveau de détail que je désirais obtenir et de la blancheur des pièces que je désirais produire. Au début, je faisais surtout des plateaux. J’ai toujours aimé les pièces murales, le pictural. Puis je me suis ouverte à l’idée de faire aussi des bols et des tasses en vue de participer à des marchés… C’était les débuts de ma production utilitaire.

céramique Cindy Labrecque Signé Local
Crédit photo : Jay Kearney

Quel était ton « mandat » lors de la création de ta gamme de produits?

Je suis une contemplative de nature, je crois que c’est pour ça que la photographie est entrée dans ma vie : quand je vois quelque chose qui me plaît esthétiquement, ça me remplit d’émotions. […] C’est le concept du beau en fait, qui me fascine, et l’émotion qui vient avec. […] Ultimement, ce que je veux, c’est faire vivre ces émotions à travers mes créations, mais aussi éveiller une certaine réflexion. Que ce soit à travers une tasse en céramique, une photographie, un dessin, c’est le but derrière chacune de mes créations.

Combien de temps peut te prendre la confection d’une de tes créations? 

Ça dépend vraiment quoi! Pour la céramique utilitaire, je travaille en série (donc plusieurs pièces à la fois) et il y a plusieurs étapes dans la fabrication d’une pièce, qui s’échelonnent souvent sur plusieurs jours. Si on fait une moyenne, ça me prend environ 30 minutes pour faire un verre et 35 pour une tasse. Mais ça, c’est uniquement en temps de production, du tournage à l’emballage de la pièce finie pour l’expédition. Ça ne tient pas compte du temps de recherche, de design de nouvelles pièces, etc. C’est difficile de dire combien de temps ça prend exactement pour ce genre de choses, qui font aussi partie du processus créatif […]. Pour mes dessins, ça me prend en moyenne entre 1 et 2 heures chacun au crayon, puis je les numérise, les retravaille un peu à l’ordinateur et les prépare pour l’impression en décalque…

céramique Cindy Labrecque Signé Local
Crédit photo : Jay Kearney

Où puises-tu ton inspiration, tant dans ton style que dans les dessins choisis pour tes collections?

[…] Ce sont les illustrations de vieux livres sur la faune québécoise qui m’ont inspirée pour ma collection Les animaux de chez nous. J’utilisais davantage le graphite dans le passé, mais je désirais vraiment un rendu noir et blanc très contrasté, un style qui se rapproche de la gravure, donc j’ai adapté mon dessin et travaillé au stylo.

[…] Il y a 2 ans, j’ai commencé par dessiner 10 animaux sauvages qui me plaisaient, et depuis, la collection s’agrandit chaque année. C’est important pour moi de faire ce que j’aime et ce que j’ai vraiment envie de faire. Par exemple, une fois, j’ai essayé de dessiner un animal qui m’était souvent demandé par des clients, mais qui personnellement ne m’interpelait pas vraiment. Bien sûr, ça a été un désastre! Quand le cœur n’y est pas, ça se sent.

Pour ce qui est de ma collection Vintage, c’était vraiment naturel pour moi : les vieux objets m’ont toujours fascinée. […] Encore là, ce sont des objets que je trouve beaux, non seulement pour leur design, mais aussi pour les émotions qu’ils ont le pouvoir d’évoquer et les souvenirs qu’ils peuvent éveiller. Pour moi, représenter de vieux objets amène nécessairement une réflexion, ne serait-ce que celle de prendre conscience de quelle façon les choses se faisaient avant, et de comment elles se font maintenant. C’est un regard sur le passé, qui nous ramène immanquablement à notre présent et comment nous le vivons.

céramique Cindy Labrecque Signé Local
Source

Combien d’exemplaires (environ) produis-tu pour chaque modèle?

C’est vraiment une bonne question! Je n’ai pas les chiffres exacts, mais approximativement, pour mes collections de céramiques utilitaires, ça peut aller de 20 à 200 je dirais : certains designs sont très populaires, d’autres moins, donc ça varie beaucoup de l’un à l’autre.

Si tu n’avais aucune contrainte (temps, argent, espace, etc.), quel serait ton projet idéal? 

J’en aurais plus d’un, ça, c’est sûr! Pour ma part, je réalise que j’ai besoin d’avoir certaines contraintes pour créer (à commencer par celles de la matière que j’utilise), car elles me servent de guide. Sans contrainte, j’ai facilement tendance à m’éparpiller, car j’aime tellement de choses différentes! Alors si je n’avais aucune contrainte de temps, d’argent et d’espace, j’aurais certainement un immense atelier à la campagne où je pourrais travailler la céramique, mais aussi la peinture, le dessin, la photo, la couture, etc. […]

céramique Cindy Labrecque Signé Local
Crédit photo : Jay Kearney

Pour plus d’informations, clique ici et ici!

#produitsrecus

Crédit photo de couverture : Nadia Bélanger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de