Menu

Être juste « correct »

Il a des journées où l’on ne va pas particulièrement bien ou mal. Des journées où l’on n’a pas envie de sourire, sans raison précise, simplement parce que l’on n’en a pas envie.

Ces jours-là, on va se faire demander par toutes les personnes que l’on croise « s’il y a quelque chose qui ne va pas ». On va s’irriter de ces questions en remettant en doute notre physique. En se demandant si l’on aurait peut-être dû se maquiller un petit peu plus ce matin pour s’éviter tous ces commentaires qui grugent l’énergie que l’on n’a déjà pas cette journée-là.

Il a des jours où l’on se sent juste correct en dedans. Sans paillettes ou étincelles en dedans. On ne ressent pas de papillons dans le bas du ventre ou de frissons sur les bras. Il y a des jours où l’on n’est pas fâché ni heureux on est juste là. C’est impossible d’être pimpant vingt-quatre sur sept. On a le droit de moins se tolérer ou moins tolérer les gens en général. On a le droit d’être un peu comme Seth Cohen et d’avoir une réaction allergique à l’univers. Des fois, on ne se sent ni belle, ni laide, ni drôle, ni plate. On n’a pas envie de voir du monde, pas envie de se forcer à faire la conversation avec de nouvelles personnes. Parfois, on est dans notre bulle et l’on est bien dedans.

On a le droit de se sentir « boff » une fois de temps en temps et de le montrer sans devoir se justifier. On a le droit de ne pas sourire poliment ou rire quand ce n’est pas drôle, parce que l’on n’en a pas envie.

C’est correct d’être juste correct. D’avoir une face bête ou de ne pas avoir envie de faire des blagues. C’est correct d’avoir envie d’aller se coucher et s’enfermer chez soi.

Les jours meilleurs reviendront et l’on va les apprécier encore plus.

Crédit photo: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de