Menu

C’est dur d’être mère

C’est dur d’être mère. Je crois que je ne l’avais pas encore réalisé avant d’avoir donné naissance à mon premier enfant, il y a 6 mois.

C’est dur d’être mère, parce que c’est donner le meilleur de soi, jour après jour. Même quand t’as pas dormi de la nuit, même quand t’es brûlée ben raide, même quand t’as juste le goût d’aller prendre un bain pis de dormir pour la prochaine décennie dans le silence.

C’est dur d’être mère, parce que ton enfant va toujours passer en premier. Même si t’es malade, va falloir que tu t’occupes de lui. Si t’as faim et il a faim, il va manger en premier.

C’est dur d’être mère, parce que tu dois faire face à qui tu es vraiment. À qui tu es lorsque tu es vidée de ton énergie à 4 h du matin après le 9e réveil de la nuit. À qui tu es après la 4e application de shampoing sec parce que tu as pas pu prendre une douche chaude. À qui tu es après avoir tout essayé pour soulager ton bébé en poussée dentaire qui hurle sa vie depuis 8 h.

C’est dur d’être mère, parce que ça te fait poser 1001 questions qui ne t’avaient même pas effleuré l’esprit avant de devenir parent. Est-ce qu’on introduit les petits pois ou les carottes en premier? Est-ce normal qu’il n’ait pas de dents à 6 mois? Couches lavables ou couches jetables? Tant de questions auxquelles il faut répondre, aussi futiles soient-elles.

C’est dur d’être mère, parce que tu te remets toujours en question. S’il ne fait pas ses nuits encore, ça doit être parce que je fais quelque chose de pas correct, ou parce qu’il dort avec moi et non dans sa chambre, ou encore parce que j’allaite. C’est peut-être juste parce que les planètes ne sont pas alignées.

C’est dur d’être mère. C’est clairement la chose qui m’a le plus challengé dans ma vie. Mais c’est aussi la plus belle et la plus enrichissante aventure.

Être mère, c’est des montagnes russes. Alors, assieds-toi et enjoy the ride.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de