Menu

La révolution Queer eye

J’ai pas l’habitude de vanter une émission ou de parler d’autre chose que d’amour et de peines d’amour, mais me voici, à brandir le drapeau Queer eye devant vos yeux.

Donc Queer eye, pour faire bref, c’est une émission disponible en trois saisons sur netflix. C’est, à la base, présenté « vulgairement » comme une émission de makeover, 5 gars gais transforment le look, l’environnement, et la confiance en soi d’un individu. Je dis vulgairement parce que tout ça devient très vite un prétexte.

En fait, ce qui est captivant dans cette émission-là, c’est tout l’amour qu’il y a dedans. C’est une preuve tangible que le renforcement positif fait des miracles, que de se faire dire qu’on est drôle et extraordinaire et beau par cinq personnes pendant une semaine ça peut vraiment changer une vie.

C’est une explosion de positivisme et d’amour et de confiance qui donne juste envie de faire pareil à son tour, parce que ça a l’air tellement facile quand eux ils le font, pourquoi pas essayer moi aussi!

Alors je me suis mise à jouer à Queer eye dans ma vie, à complimenter les gens sur leur intérieur, gratuitement, juste comme ça, parce que c’est des gens que j’aime, parce que ces gens-là se trouveraient tellement beaux et brillants et cools s’ils se voyaient dans mes yeux à moi.

Je dis pas que je suis en train de changer le monde, ni que Queer eye change le monde, sauf que…

Admettons qu’on joue au jeu de s’imaginer à quoi ça ressemblerait, si on se mettait toute en gang à focusser seulement sur le positif, à se rappeler nos bons coups, à se pousser à faire de plus grands pas vers l’avant, ben de un, on avancerait pas mal plus vite pis de deux, on aurait pas mal plus de fun pendant le trajet.

Je le vois sur les visages des gens dans l’écran, je le vois dans les yeux des collègues de travail à qui je souligne à quel point j’apprécie leur compagnie, c’est des lumières dans les yeux, no joke.

La personne sourit, rougit un peu peut-être, et continue son petit bonhomme de chemin la tête un peu plus haute en se disant « c’est vrai dans l’fond que je suis comme ça, je suis assez ».

Cette semaine un homme assez âgé m’a arrêtée dans la rue pour complimenter mes cheveux, j’étais tellement flattée qu’on s’est fait la conversation pendant vingt minutes sur le coin d’un trottoir. On a parlé de ses petits-enfants, de mes difficultés à avoir les cheveux frisés dans un monde qui trippe sur les cheveux plats, et je suis partie. Sur mon chemin, j’ai souris à toutes les personnes que j’ai croisées, j’ai tenu les portes aux gens, je me sentais tellement cool et invincible et extraordinaire. Rien que parce qu’un monsieur m’a dit « s’cuse moi de t’arrêter mais je voulais juste te dire que t’as vraiment des beaux cheveux ». Rien que pour ça.

Ce qui est cool avec tout ça, c’est que t’as même pas besoin de la regarder la série pour appliquer le principe dans ta vie (mais en même temps tu devrais, tu vas tomber en amour avec les 5 gars! Moi je suis complètement fan girl d’Anthony et en plus il parle aussi « québécois » je trippe dessus allô marie-moi ou juste viens me cuisiner d’la guacamole sur ma terrasse j’pas regardante!).

Parce que la révolution Queer eye, ça se fait sans Queer eye, ça se vit tous les jours, dans les mercis sincères, dans les compliments, dans les attentions spéciales sans raisons.

C’est un baume sur tout, et ça fait sentir extraordinaire, j’te l’promets!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de