Menu

Hommage à ma mère

En vieillissant, on vient à se poser les fameuses questions « d’adulte » et il y en a une qui semble revenir plus souvent dans les soirées de filles : « Toi, en veux-tu, des enfants? » C’est le genre de question que tu sais qu’il faut que tu te poses à un certain moment dans ta vie, mais des fois, ce moment-là vient plus vite que ta réponse. Parce que des fois, ce n’est pas toujours aussi catégorique comme décision. Des fois, tu ne sais juste pas quoi répondre et c’est bien correct.

Mais si on se posait la question différemment, peut-être que ça changerait notre perception. Si on se demandait plutôt : « Veux-tu être une mère? », peut-être que la réponse viendrait plus facilement. Peut-être qu’en se mettant dans le rôle d’une mère, on y verrait plus clair. Alors, en l’honneur de la fête des Mères, je vous partage ma conception personnelle d’une mère, inspirée bien sûr de la mienne, avec tous les éloges qu’elle mérite.

Pour moi, une mère, c’est la version humaine d’une superhéroïne parce qu’elle est capable de tout et qu’elle n’a aucune limite. C’est la réponse à toutes tes questions, la solution à tous tes problèmes, le réconfort à tous tes maux. C’est la personne sur qui tu peux toujours compter pour littéralement n’importe quoi. C’est celle qui va te sortir des pires situations et qui va te soutenir dans les pires moments. C’est sans doute aussi celle qui t’écoute, te conseille et te comprend le mieux.

Quant à moi, une mère, c’est la définition même d’une sainte. (Pas pour rien qu’on l’appelle « Mère » Teresa!) C’est celle qui donne tout ce qu’elle a sans jamais rien demander en retour. Celle qui te met toujours en premier, parfois même en dépit de sa propre personne, parce que te voir heureuse fait son bonheur. Elle est toujours prête à passer plus de temps avec toi parce que tu es tout ce qui compte pour elle. C’est la personne à qui tu dois le plus grand respect parce qu’elle t’a tout montré, tout appris et tout donné.

Une mère pense à tout ce dont tu as besoin avant même que tu lui en aies parlé. Elle sait ce que tu veux et ce que tu vaux, parfois même plus que tu le sais toi-même. Elle t’aime à l’infini, peu importe ce que tu fais, tu dis, tu es. Elle t’encourage à être toi-même et elle veut faire ressortir le meilleur en toi. Elle te trouve belle dans tous tes états et te voit constamment comme sa plus grande fierté. Bref, c’est la meilleure des meilleures amies que tu pourrais avoir.

Quand je pense à ma mère et à tout ce qu’elle m’apporte au quotidien, je réalise que ce serait un exploit de lui arriver même juste à la cheville. Parce qu’elle aussi, c’est ma plus grande fierté et je m’estime chanceuse de l’avoir comme modèle. Sur ce, je ne sais toujours pas si je serai une mère un jour, mais je ferai mon possible pour rendre hommage à la mienne.

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de