Menu

On peut-tu rester amis?

L’un de mes nombreux achats de salon du livre cette année a été ce livre. Sa couverture noire parsemée de dessins aux lignes fines semblait m’appeler de son étalage chez Québec Amérique. Je l’ai lu. D’une traite. Je comprenais si bien l’auteure, j’avais presque l’impression qu’elle me comprenait : qu’en écrivant ces pages, elle avait pensé à moi, à nous, à lui et moi!

livre
Crédit photo : Québec Amérique

C’est un livre assez court, qui se lit donc très bien. On y retrouve un couple tout juste séparé, après de nombreuses années de bonheur, qui essaie de rester amis pour être capable de traverser la fin de l’histoire d’amour. Mais surtout, on la suit elle, dans les hauts et les bas de sa vie de célibataire, dans sa compréhension de ce qui s’est passé, dans les phrases de son entourage qui ne comprend pas leur amitié.

Ce roman de Marie-Ève Leclerc-Dion m’a donné le goût de le relire dès le moment où j’ai atteint la dernière page. Étonnamment, au lieu de le relire, j’ai appelé mon ex, mon meilleur ami, et je lui ai dit qu’il fallait absolument qu’il le lise. En ce moment, mon livre doit traîner sur sa table de chevet sans être réellement lu, mais au moins il l’a et après avoir lu ce texte j’espère qu’il se décidera à le lire.

Moi, si je devais répondre à la question, je te dirais oui, on peut rester ami.e avec ses ex. C’est sûr que mon point de vue n’est aucunement objectif vu la situation exprimée plus haut : mon meilleur ami est, aussi, mon ex, mais c’est la raison pour laquelle je crois que c’est bel et bien possible. Par contre, il faut accepter que soit l’un des deux ait encore des sentiments, ou que les deux en ont encore et ce n’était juste pas un bon timing, ou que c’est fini depuis longtemps et maintenant que vous êtes ailleurs dans la vie, vous retrouvez cette amitié ou bien, ou encore que, dernière option, il n’y avait pas vraiment d’amour, du moins pas autant que vous le pensiez. Il faut embarquer dans cette histoire d’amitié sans avoir peur et sans avoir d’attentes, en mettant tout au clair. Il faut être honnête avec l’autre moitié du duo et ne jamais laisser la jalousie de l’ancienne flamme prendre le dessus.

Le plus important est d’être honnête avec vous-même. Si vous êtes pour vous blesser en restant amis, est-ce que ça en vaut la peine? Non, car le plus important reste toujours sa propre santé mentale et physique. Alors je crois que la possibilité est là, mais que tout dépend toujours de la situation.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de