Menu

L’amour de ma vie, un kilomètre à la fois

Tu m’appelles
Je saute dans mes Converses et puis j’arrive
Je cherche à parcourir la moindre parcelle de ton corps
Je te scrute
Chaque détail
Chaque fissure
Chaque courbe
Tu m’attires
Tes couleurs changeantes au gré des saisons
Tes vallées de plaisir, tes monts saillants
Tantôt sèche, tantôt humide
Mon corps glisse sur le tien, sans but précis
Un doux parfum dans l’air
Un bon rythme dans les oreilles
Puis la fatigue se fait sentir
Le ciel nous offre le plus beau des décors, une lueur rosée au loin
Le soleil s’installe sans presse dans son lit
C’est mon call,
Je retourne dans mon nid;
Sors de ma berline;
Contemple l’horizon, puis je me dis que j’ai déjà hâte à notre prochain rencart
Car seule toi sais me comprendre sans me juger
Toi seule nous supportes sans trop poser de questions
Moi et ma vieille Echo
Seuls les chemins pavés ont raison de mes plus grands maux


Crédit photo: Andrée-Anne Dufresne

Mon entourage m’encourage à me départir de mon petit véhicule qui, selon eux, menace de s’envoler au moindre souffle d’Éole. Mais ma p’tite Echo a vu l’amour et vécu la guerre. Elle a été témoin des plus grands succès ainsi que des plus arides échecs. Elle s’est abreuvée de larmes autant de peine que de joie. Elle a vu naître, elle a vu mourir. Elle a franchi les eaux, bravé le feu, mangé de la terre et fendu l’air. Ma p’tite Echo a peut-être l’air de rien, mais je la choisirais quand même en premier au ballon-chasseur. Tu comprends?

Pour moi, la meilleure thérapie aura toujours été et restera probablement toujours la route. De longs chemins à parcourir, seule dans mon véhicule, fenêtres baissées, musique dans le tapis; le bonheur. Parfois même sans destination. Je fais partie des gens étranges qui adorent conduire, peu importe la température, et qui trouvent une certaine sérénité dans le beau milieu d’une tempête de neige digne des pays scandinaves. On ressent tellement une liberté immense à parcourir la chaussée, sans but précis, juste pour se vider l’esprit.

Je n’ai jamais compris les gens qui trouvent ça long et plate les longues distances en voiture. Aller prendre un café à 2 h d’ici pour revenir tout de suite après? Pourquoi pas! Pour moi, une journée parfaite implique de me réveiller un beau matin et de me dire « Bon, je pars où? », aller là-bas pour la journée et revenir. J’ai déjà fait Kenora – Saint-Hyacinthe (26 h + de petits breaks pour apprécier la vue, on s’entend) one shot et ce fut l’un des plus beaux moments de ma vie (ok, pas la meilleure idée côté sommeil, mais l’expérience en valait le coup).


Crédit photo: Andrée-Anne Dufresne

Si vous hésitez à prendre le volant sans destination fixe, voici quelques bonnes raisons d’aller faire le plein dans la station-service la plus près de chez vous et de partir sur un coup de tête!

  • Découvrir de nouvelles régions

Il y a tellement de merveilles cachées tout près de chez nous! Même si ce n’est que pour aller essayer une cantine dans le village d’à côté, les road trips nous permettent d’étendre nos horizons et de découvrir ce que notre Belle Province a de plus splendide à nous offrir.

  • Pour être confronté à soi-même

8h de route en continu? C’est le moment idéal pour le petit hamster dans votre cerveau pour se mettre à faire spinner sa roue comme si sa vie en dépendait! C’est le moment tout indiqué pour faire une introspection sur soi et de réfléchir à notre vie! Et quand on a l’impression de partir dans une spirale infernale, il y a toujours le paysage pour nous ramener dans la réalité!

  • Pour pouvoir lâcher son fou sans se sentir mal

Chanter à tue-tête dans notre voiture alors que personne ne peut nous entendre, c’est l’un des plus beaux feelings de l’univers, selon moi! Que tu sois une diva ou bien que ta mère te compare à une boîte de conserve, y’a personne pour t’empêcher de te prendre pour Céline Dion quand t’es seule dans ton bolide!

  • Faire rouler l’économie du Québec

En passant ses vacances au Québec en partant sur divers road trips au lieu de quitter vers un autre pays, on injecte de l’argent dans l’économie locale! Raison de plus pour partir à la découverte de nos magnifiques régions québécoises!

  • Apprendre à se contenter du nécessaire

C’est en vivant littéralement dans sa voiture qu’on se rend compte à quel point on n’a pas besoin de grand-chose dans la vie! On apprend vite à se débrouiller avec le strict nécessaire et on revient à la maison avec un regard tout autre sur nos possessions.


Crédit photo: Andrée-Anne Dufresne

Ce qui est merveilleux avec ce type d’excursion, c’est que ça n’a pas à coûter une fortune! C’est donc l’occasion parfaite de se ressourcer au beau milieu de paysages grandioses pour vraiment pas cher!

Et vous, qu’elle sera votre prochaine destination?

Crédit photo: Andrée-Anne Dufresne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de