Menu

Un yoga différent

Depuis septembre dernier, avec mes amies, on voulait essayer une nouvelle activité. Mon amie avait entendu parler des bienfaits du yoga et s’est informée auprès d’un centre pour savoir s’il y avait possibilité de suivre un cours accessible aux personnes à mobilité réduite. La réponse a été positive, alors elle s’est chargée elle-même de recruter des gens. C’est ainsi que notre histoire a commencé.

Parce que nous avons toutes une déficience physique, on a dû trouver des façons d’adapter le cours à nos besoins. Voici un peu à quoi ressemble un cours.

On commence avec un exercice de respiration la plupart du temps. Souvent, c’est la cohérence cardiaque pendant environ 3 minutes pour bien se reconnecter à notre respiration. Ensuite, on passe à des étirements. Parce que la plupart d’entre nous sont en fauteuil roulant ou ont des difficultés d’équilibre, on priorise les mouvements avec les bras. On s’étire le cou, les bras et le haut du corps. Pour la suite, c’est au gré de l’inspiration de notre enseignante et de son humeur. Si on a envie de se défouler, il arrive qu’elle nous propose de faire quelques minutes de danse tribale. La professeure met alors une musique entraînante, nous invite à fermer les yeux et à nous laisser aller. En suivant le rythme, on bouge les bras de manière saccadée et on crie, relâchant ainsi toutes sortes de frustrations. C’est très thérapeutique et il ne faut pas avoir peur du ridicule!

Parfois, on fait aussi des ateliers d’expression de soi. On doit alors s’inventer des personnages et éclater de rire à leur manière. Que ce soit une sorcière, un père Noël, un Schtroumpf ou un vilain de film, tout est permis et la détente est au rendez-vous!

À chaque cours, on fait des exercices de musculation qui contribuent à enlever nos raideurs et nos spasmes. On fait plusieurs séries de répétitions (entre 8 et 15) avec les bras en utilisant des blocs, des petits haltères ou bien une ceinture, selon nos forces respectives. On fait environ 5 exercices différents en augmentant le nombre de répétitions chaque fois. C’est surprenant de constater à quel point c’est exigeant et à quel point tous nos muscles travaillent! Le plus dur, à mon avis, c’est de bien décortiquer comment faire chaque mouvement pour que le bon muscle soit sollicité. On a une enseignante très patiente qui ne se lasse jamais de venir nous montrer comment faire!

Le cours se termine par ma partie préférée : la détente finale. Que ce soit avec un mantra comme Shanti (la paix) ou bien avec la voix de la prof qui nous guide, on se laisse aller dans la relaxation totale et on se reconnecte avec nous-mêmes pendant environ 10 minutes.

Je ne peux pas parler pour mes amies, mais pour moi, mon cours de yoga, c’est une manière de calmer les raideurs musculaires et spastiques dues à mon handicap. Ça me procure une énergie calmante et ça augmente ma confiance en moi. Ça me confère un grand sentiment de pouvoir et ça régularise mes émotions. L’espace d’une heure, j’oublie tout!


Source : Unsplash

Merci à mon amie A. pour son initiative et merci à notre merveilleuse enseignante C. d’avoir osé embarquer avec nous dans cette aventure!

N’arrêtez jamais de vous créer des occasions d’essayer de nouvelles choses!

Source photo de couverture : Unsplash

One thought on “Un yoga différent

  1. Quel plaisir de te lire belle Elizabeth!
    C’est un privilège que vous me faisiez confiance pour vous guider parfois de façon très ludique et parfois sérieuse.

    Je suis gagnante à chaque rencontre.

    Namaste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de