Menu

Avoir le pouvoir de changer les choses

Quand j’étais petite, je rêvais de sirènes et de fées. Chaque jour, les personnages que mon imagination s’amusait à créer sauvaient le monde, une histoire à la fois. Maintenant que je suis plus grande, inévitablement, mes rêves ont changé. Je m’aperçois que plus je vieillis, plus je rêve de chaleur et d’humanité, ces caractéristiques qui, selon moi, peuvent changer les choses. Mais j’ai parfois l’impression que ces deux mots sont perdus dans le coup de vent que créent ceux et celles qui s’empressent de rentrer au boulot. J’ai l’impression que cette envie de suivre la vague du temps accéléré occidental a fait en sorte qu’on a oublié nos paillettes, nos ailes et notre cape. On a oublié que ce n’est pas en travaillant 70 heures semaines et en rapportant de l’argent sur la table sans pouvoir en profiter parce qu’on est trop brûlé qu’on réussira à sauver le monde comme le font les sirènes et les fées qui ont peuplé notre imaginaire.

J’suis peut-être idéaliste, parfois (souvent) rêveuse, mais je sais que la magie qu’on invente dans les films Marvel ou encore dans Harry Potter, on la détient en nous. J’ai l’impression que la lettre de Poudlard, elle existe vraiment, à condition qu’on fasse le choix de la voir, de la prendre. Nos superpouvoirs d’êtres humains existent, mais sous d’autres formes. Ils nous permettent de faire des choix chaque jour et de changer notre environnement, notre existence et celle des autres. Harry aurait pu décider de ne pas aller à Poudlard, mais il a fait le choix de répondre positivement à la lettre. Faisons le choix de répondre positivement à notre environnement et à ce qui se passe. Faisons le choix d’être meilleur chaque jour.

Un ami m’avait déjà dit : « changer le monde, ça commence par changer qui l’on est ». Je trouve que c’est totalement vrai. Par exemple, si on prend le cas de l’environnement, on peut faire le choix de prendre un moment pour évaluer nos habitudes de vie et ainsi apporter des modifications. Bon, c’est sûr que cette forme de superpouvoir n’arrête pas le train qui va finir sa course dans le vide comme Spiderman. En revanche, un petit changement reste tout de même un changement. En plus, quand les autres autour de nous voient nos pouvoirs se déployer, ils sont forcément incités à découvrir les leurs. Même chose pour notre voix dans des situations qu’il faut dénoncer : les agressions, les insultes, l’intimidation, le slut shaming, l’homophobie, la grossophobie, name it. La parole est, selon moi, notre pouvoir le plus puissant.

Je sais, je suis un peu enfantine. Mais des fois, avec tous les événements négatifs que l’on entend à la radio, que l’on voit sur les réseaux sociaux, je ne peux m’empêcher de rêver un peu, de m’inventer un monde à moi où les gens utiliseraient leurs pouvoirs pour que l’on puisse voir la vraie magie du monde. Ce qui est encourageant, c’est que je suis capable de voir de plus en plus de ces manifestations. Pas pour me vanter, mais j’ai la chance de faire partie de la plus belle gang de justiciers : La Fabrique Crépue. J’ai aussi la chance de connaître des gens autour de moi qui essaient de changer les choses à leur manière.

Quand j’avais 7 ans, j’étais persuadée que je pouvais déplacer des choses avec mon esprit ou avec mes mains. Maintenant que je suis plus vieille, je sais que je suis capable de déplacer des choses avec mon esprit ou avec mes mains, un texte à la fois.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre