Menu

Semaine des victimes et survivants d’actes criminels

Je suis intervenante depuis maintenant plusieurs années et, depuis octobre 2017, je suis intervenante auprès des adolescentes et des femmes victimes d’agression à caractère sexuel. Je trouve donc essentiel de militer pour diverses causes entourant la violence sexuelle, entre autres, mais aussi de sensibiliser le plus souvent possible mon entourage, les autres intervenants et la population en général sur la réalité des femmes, l’impact de la violence, etc.

Cette semaine, soit du 26 mai au 1er juin, se tient la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels.

Cette semaine de prévention et de sensibilisation a été mise sur pied par le Ministère de la Justice Canada. Il y a quelques années déjà que plusieurs activités sont développées, dont des projets qui peuvent être soumis au ministère. Un montant maximal de 10 000$ pour réaliser un projet peut être versé par organisation.

« La Semaine des victimes et survivants d’actes criminels a pour but de faire connaître les problèmes auxquels sont confrontées les victimes d’actes criminels. Elle a également pour but de faire connaître les services et les lois qui sont en place pour venir en aide aux victimes, aux survivants et à leurs familles. La Semaine des victimes et survivants d’actes criminels sert également à reconnaître le travail réalisé auprès des victimes et de leurs familles par les fournisseurs de services et leur engagement à aider les victimes et les survivants d’actes criminels et leurs familles. » (Tiré du site internet : semainedesvictimes.gc.ca)

Cette année, le thème de la semaine est « Le pouvoir de la collaboration ». Cette thématique démontre l’importance de l’intervention intersectorielle, soit divers organismes en partenariat, puisque la victime doit être accompagnée par plusieurs ressources. Cela est essentiel afin de s’assurer qu’elle reçoive toutes les informations pertinentes sur ses droits, sur ses recours, sur l’aide qu’elle peut recevoir, etc.

Ce qui m’amène à te parler du fait que, trop souvent, on entend parler d’histoires d’horreur de personnes qui ont décidé de porter plainte pour agression sexuelle, par exemple, et que cela ne s’est pas bien passé. On ne se voilera pas le visage, le système n’est pas adapté à ces crimes qui se passent dans l’intimité et où la victime se trouve aussi à être, trop souvent, le seul témoin. Des actions ont d’ailleurs débuté en ce qui concerne la possibilité de faire des tribunaux spécialisés en matière d’agression sexuelle et de violence conjugale.

Donc, il est important d’améliorer la concertation et la collaboration entre les divers acteurs œuvrant auprès de ces victimes et survivant.es d’acte criminel, mais il est aussi important de sensibiliser les gens aux rôles qu’il est possible de jouer. En effet, ce n’est pas seulement la responsabilité des victimes et des intervenants de tenter de diminuer les tabous entourant la violence et de tenter de l’enrayer, mais bien à tout le monde. Que tu aies toi-même vécu de la violence ou un acte criminel, que tu aies un membre de ton entourage directement touché ou non, que tu travailles dans ces domaines ou non, peu importe, tu as eu un rôle à jouer #toiaussi.

La violence, qu’elle soit sexuelle, psychologique, physique, monétaire, religieuse, c’est l’affaire de tous. Ça nous regarde tous. Et non seulement dans le cadre d’une semaine de sensibilisation comme en ce moment, mais bien en tout temps. N’hésite surtout pas à intervenir ou dénoncer si tu es témoin d’un acte quelconque et, ainsi, devenir une petite lumière éclairant la route de quelqu’un. Plus on est nombreux à cesser de tolérer ce genre de choses, plus on peut faire la différence.

Soyez à l’affût des activités présentées dans diverses organisations de votre région cette semaine et surtout, soyez actifs.

Par Vanessa Clément

Source photo de couverture

One thought on “Semaine des victimes et survivants d’actes criminels

  1. Ça fait du bien de lire ce texte…savoir que c’est normal de ressentir ce vide intérieur pendant des années et enfin voir un scintillement de lumière lorsque nous commençons à comprendre ceque nous avons vécu et SURvécu…

    Je prends conscience de tout ça en ce moment et votre article tombe à point ….pour appuyer mon sentiment que je dois continuer et que je suis « NORMALE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de