Menu

On ne guérit pas de l’anxiété

L’anxiété, ce n’est pas comme un rhume qui part après trois ou quatre jours pis des Advil. Parce que malgré les thérapies, les antidépresseurs et la meilleure hygiène de vie, l’anxiété ne disparaît jamais complètement. On apprend seulement à vivre avec.

On ne guérit pas de l’anxiété. On la cache dans un coin de notre cerveau en espérant qu’elle ne ressortira pas dans les pires moments. On essaie de la dompter, de la comprendre, de l’apprivoiser.  De ne pas la laisser gagner.

L’anxiété, c’est des hauts et des bas. Des vagues, des montagnes russes, appelle ça comme tu voudras. Des jours calmes, des jours houleux. Des jours où j’oublie presque mon trouble d’anxiété généralisé. Des semaines entières sans la moindre pensée anxieuse dans mon cerveau, ou presque. Des semaines où je me sens capable de la refréner avant même qu’elle arrive. Il m’arrive de croire qu’elle est disparue et qu’elle ne reviendra plus jamais me hanter. Souvent, je ne suis même pas capable de m’imaginer le feeling de sa présence.

Et il y a des jours où j’ai l’impression de me définir que par elle. Des jours où l’anxiété l’emporte. Elle prend toute la place, me fait perdre tous mes moyens. Me fait oublier de quoi à l’air l’existence normale. Elle me pèse sur les épaules. Des milliers de pensées en tourbillons qui m’empêchent de réfléchir comme une personne sensée.  Et je me sens prise au piège, comme si jamais je n’allais sortir de cette sensation.

Et ça passe. Comme toujours. Et ça revient. Je suis pas mal plus zen depuis que j’ai compris que ça va toujours revenir. Dans un mois, une semaine, un an. Au moins, l’effet de surprise n’est plus là quand elle arrive sans crier gare. Je l’attends presque.

Et ça passe. Comme toujours. Et ça revient. Et ça reviendra. Pis c’est correct. Parce qu’on ne guérit pas de l’anxiété.

Source

22 thoughts on “On ne guérit pas de l’anxiété

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre