Menu

Mes parents, mes souvenirs

À l’âge de 5 ans, j’ai vécu la séparation de mes parents. C’est une époque un peu floue, pour être honnête, mais je me souviens d’une chose en particulier : mon petit sac à dos rouge, jaune et bleu que j’avais sur le dos la première fois que j’ai changé de maison. C’est drôle comment la mémoire est construite. Être capable de se souvenir de petits éléments anodins comme ça. Quoique pas si anodins que ça.

Quand on est petit.e, on vit plein de choses, des peines, des joies, des découvertes et des changements. On est tellement vulnérable et fragile, on ne sait pas vraiment ce que l’on vit et ce que l’on fait. On le subit, puis c’est tout. Et puis il arrive qu’on oublie. Parfois, on échappe quelques souvenirs en cours de route. Ceux qui restent sont souvent les souvenirs qui nous marquent, bons ou mauvais.

Mes parents sont les personnes les plus présentes dans mes souvenirs. Comme ils font partie de ma vie depuis toujours, j’ai accumulé un nombre incalculable de souvenirs avec eux. Ce sont les personnes qui ont été à mes côtés à chaque étape de ma vie et qui m’ont permis d’être qui je suis aujourd’hui.

Je me souviens que je voyais mes parents comme des superhéros, grands, forts et imbattables. Je les aimais d’un amour admiratif. Avec le temps, on vit des désaccords, des remises en question et des hésitations. On devient une personne à part entière avec des valeurs et une façon de penser propres à nous-même et, parfois, elles peuvent différer de celles de nos parents. On comprend aussi beaucoup de choses sur le passé et sur ce qu’on a vécu étant petit.e et, parfois, on n’est pas particulièrement d’accord avec la façon dont nos parents ont géré la situation.

Ce que je veux dire, c’est qu’être un.e enfant, ce n’est pas simple et qu’être un parent, non plus. Se construire et aider quelqu’un à se construire sont deux actes complexes et laborieux, mais ce sont avant tout des actes purement magnifiques.

Je suis aujourd’hui capable de dire que je suis fière de moi ainsi que de mes parents, car ce que nous avons fait, c’est un travail d’équipe et j’en garde de beaux souvenirs malgré les embûches de la vie.

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de