Menu

Pour en finir avec l’âge

Avez-vous déjà remarqué l’importance que nous accordons à notre âge? « À ton âge, tu peux en profiter. » « La vingtaine c’est les meilleures années de ta vie! » « À ton âge, moi j’avais déjà des enfants et une maison. » « Tu n’es plus supposé faire ça à ton âge. » On accorde une trop grande importance à cette échelle de temps, à ce standard qui catégorise tout le monde par le nombre de bougies sur un gâteau d’anniversaire. Et si tu ne te sentais pas fitter dans la catégorie des 23 ans qui ont commencé leur carrière ou dans la catégorie des 28 ans qui ont enclenché la machine à bébés? On ne devrait pas ressentir une pression associée à son âge.

Trop de fois, on m’a fait remarquer que je ne correspondais pas aux jeunes de mon âge, que j’avais du retard parce que je n’avais pas encore choisi ce que je voulais faire dans la vie après avoir fini mes études. Si tu as 24 ans et que tu as le goût de réécouter en boucle les High School Musical, ou si tu as 47 ans et que tu veux commencer le ski pour la première fois de ta vie, qui te retient? Si tu viens de finir ton BAC et que tu vois tous tes amis aller vers leur emploi de vie, mais que toi tu veux totalement changer de domaine, qui t’en empêche? Si tu n’as pas envie d’avoir des enfants tout de suite, qui te l’oblige?

Chaque personne est différente et est libre de vivre à son propre rythme. Pour ma part, peu importe le nombre de bougies que je vais souffler chaque année, mon cœur d’enfant sera toujours présent et je vais vivre chaque année à ma façon. L’âge n’est pas une excuse pour s’empêcher de faire ce que l’on veut, l’âge n’est qu’un chiffre.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de