Menu

3 des plus beaux jardins méconnus du Québec

Bien que l’hiver m’apporte mon lot de cocooning et de repos que je savoure rigoureusement, il est fascinant de constater à quel point tous les ans, la venue du printemps me fait vivre les mêmes sensations agréables. Cette saison est pour la majorité d’entre nous symbole de renaissance.

Dans mon cas, il y a un mélange de pureté, de bien-être et de nostalgie qui me berce dans mon imaginaire renouvelé. J’ai aussi l’impression qu’au printemps, je récolte les joies de mes investissements et projets personnels. Je sens une légèreté enivrante… J’adore cette sensation!

Je dois avouer que la principale raison qui me fait sentir aussi bien est due aux cadeaux que la nature m’offre, car elle aussi nous dévoile les trésors de son travail patient de la saison blanche.

Les fleurs et la verdure ont toujours tinté de façon marquée mon existence. Elles sont significatives et se dressent tels des marqueurs de temps sur mes souvenirs enfantins.

Quand je respire le parfum des lilas, je me projette directement à mes 5 ans chez ma grand-mère maternelle. Je me vois jouant avec mes petits insectes, fascinée par le travail acharné des fourmis. Ce parfum m’amène à ma petite personne déjà de nature très curieuse.

Le parfum du gazon dû aux premières tontes de pelouses de l’année me ramène directement à mes 6 ans, quand je suis montée sur ma première paire de patins à roues alignées. Là où j’ai sérieusement appris les risques de la témérité. De belles petites éraflures se sont hissées sur mes genoux grâce à la chaîne de trottoir que j’ai heurtée gagnant en prime de jolis morceaux de gazon dans mes cheveux.

Selon moi, les fleurs ont un pouvoir magique. Elles réconfortent autant les cœurs blessés par des pertes que les cœurs gagnés des nouveaux amoureux. Elles nous suivent aussi dans nos réussites et dans nos anniversaires.

Je n’aurais jamais pensé faire un article pour rendre hommage aux fleurs! Pour l’occasion (et aussi éviter de les cueillir inutilement), je vous propose 3 des plus beaux jardins méconnus du Québec.

  1. Les jardins métis en Gaspésie

jardins métis gaspésie

Ce jardin est tout simplement magnifique et l’histoire derrière sa création l’est tout autant!

Elsie Reford est l’inauguratrice de ces majestueux jardins qui sont l’œuvre de sa vie. Leurs naissances datent des années 1920. N’ayant pas le choix d’abandonner certaines activités par contraintes de santé, son médecin lui propose l’horticulture comme alternative. Là où plusieurs experts en la matière ont échoué et où les conditions étaient tout sauf fructueuses pour la pousse de végétations, Elsie Reford a réussi haut la main. Dans ces jardins, vous trouverez plus de 3000 espèces de végétaux différents.

  1. Jardins de Doris Bas-Saint-Laurent

jardins doris

En plus d’être émerveillé.e par la beauté des Jardins de Doris et diverti.e par les nombreuses activités qu’ils proposent, vous soutenez également une bonne cause en allant les visiter. Ces Jardins permettent la réinsertion dans la vie active de plusieurs personnes en prévenant la marginalisation des personnes handicapées, des personnes sous chômage prolongé ou de jeunes diplômés à la recherche d’emploi.

Vous y trouverez notamment un jeu d’échecs géant, un jardin de cactus et la Voilière aux papillons.

  1. Jardins du Domaine Joly-De Lotbinière

jardins domaine joly

À moins d’une heure de Québec, laissez-vous enchanter par les Jardins du Domaine de Joly-de Lobtiniere. L’emplacement au bord du fleuve ainsi que l’histoire riche de ce lieu le rend très intéressant à visiter. Ce domaine comprend en tout 11 jardins ayant chacun autour plusieurs bâtiments historiques. Dépendamment du jour de votre visite, des variétés d’activités, d’expositions artistiques ou de spectacles sont offerts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de