Menu

Les premières règles

Nous avons déjà beaucoup abordé le sujet des règles sur La Fabrique Crépue : comment mieux passer au travers, les différentes méthodes de protection, les tabous reliés aux menstruations, etc. Toutefois, nous n’avions toujours pas traité du sujet des premières règles, alors j’ai demandé à certaines Crépues de me raconter l’histoire de leur première fois, et j’ai trouvé des choses très intéressantes qui ont su m’inspirer pour la rédaction de cet article.

À toi, chère jeune femme qui est en processus de transformation, voici quelques informations que tu devrais savoir par rapport aux menstruations :

Les douleurs sont normales.

Les premières règles peuvent parfois être plus douloureuses et plus longues que les autres. Le corps n’est pas habitué et il se transforme. On associe toujours les maux de ventres aux règles, mais sache que chaque corps est différent et qu’il peut ressentir les choses autrement, comme des douleurs aux bas du dos, des maux de jambes ou de tête, des nausées, etc. Ce n’est pas pour t’effrayer, mais bien pour te rassurer si jamais tu te sens différente et que tu ne comprends pas les sensations que tes règles provoquent. Je te rassure en disant que les douleurs ne sont que passagères et éphémères. Si tu as l’impression que quelque chose n’est pas normal ou que tu as de la difficulté à gérer ces douleurs, n’hésite pas à en parler à ton médecin, à l’infirmière de ton école, à appeler Info-Santé (811) ou à envoyer un texto à Tel-Jeunes.

Il n’y a AUCUNE honte.

Il ne faut pas croire tout ce que la société nous renvoie parce que non, les règles ne sont pas malpropres ; elles sont tout ce qu’il y a de plus normal dans la vie d’une femme. Toutes les femmes passent par ce processus, alors pas besoin de cacher ses protections hygiéniques quand on va à la salle de bain ou d’essayer de camoufler le bruit de l’ouverture d’une serviette sanitaire. Je te confirme qu’il n’y a personne qui va te regarder croche dans la toilette des femmes. Pour ce qui est des hommes qui pourraient te voir passer avec tes protections dans les couloirs, affiche fièrement un sourire : ton corps est fantastique d’avoir la capacité de pouvoir enfanter, et ce, grâce aux règles.

C’est correct d’avoir peur.

C’est totalement justifiable d’avoir des craintes face aux menstruations. On peut avoir peur de la douleur, du moment où nous allons tomber dans notre semaine, du regard des autres et même du sang! Je me rappelle les premières fois où j’ai eu mes règles, ça coulait tout croche et j’avais peur d’être en hémorragie, mais sache qu’une goutte de sang dans de l’eau paraît tellement pire que ce que c’est en réalité! Alors respire, tout va bien aller. Pour ce qui est des douleurs, il existe plein de méthodes pour diminuer les crampes et les maux comme la chaleur, le yoga, l’exercice, les aliments et même des onguents naturels. Encore une fois, n’hésite pas à consulter un.e professionnel.le de la santé si tu as des questions!

Il existe des méthodes de protection pour tous les goûts.

J’aurais aimé avoir connu les sous-vêtements lavables plus tôt dans mes débuts de règles, parce que c’est très confortable et on a moins le stress de tacher ses pantalons avec des tampons ou des serviettes mal placées. En plus, c’est super discret!

La coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables, les serviettes sanitaires jetables, les tampons, bref, il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tous les corps!

Un petit kit d’urgence te sera fort utile.

Parce que la première fois peut arriver sans crier gare, vaut mieux être plus préparée que pas assez. Voilà pourquoi je conseille à chaque jeune fille de toujours avoir à portée de main, dans son sac à dos ou dans son sac-à-main, un kit pour les règles contenant : une paire de sous-vêtements de rechange, de l’acétaminophène, des serviettes hygiéniques ou tout autre méthode de protection choisie. Ainsi, si jamais Dame Nature cogne à ta porte, tu seras en mesure de bien réagir et d’être préparée. Et si ce n’est pas toi, ce sera peut-être pour une amie ou quelqu’un d’autre dans ton entourage.

***

À vous, chers parents d’une jeune femme qui est en train de se transformer, j’ai aussi pensé à vous. Voici quelques petits trucs que vous devriez connaître par rapport aux menstruations :

Respectez la vie privée de votre enfant.

Je suis fatiguée d’entendre dire que les premières règles sont censées être quelque chose de sacré. Je crois qu’il faut vraiment apprendre à réduire l’importance de cet événement et à le normaliser. Oui, c’est un changement du corps qui est censé annoncé le fait de devenir une femme, mais selon moi, être une femme, c’est avant tout par la mentalité et non par du sang qui s’écoule du vagin.

Ensuite, il est très important de respecter la vie privée de sa fille : laissez-lui le pouvoir de dire à qui elle le veut qu’elle a ses règles. Ce n’est pas nécessaire d’appeler Matante Pauline ou de le dire à Pierre Jean-Jacques. Si votre enfant souhaite en parler, laissez-lui le privilège d’en discuter par elle-même.

Préparez votre fille à l’arrivée de ses premières règles.

Parce que l’école a bien beau montrer quelques petites affaires par rapport aux règles, je crois sincèrement que chaque parent devrait s’informer pour savoir comment expliquer le cycle et tout ce qui va avec les menstruations à son enfant. Que ce soit la mère ou le père, tous les parents devraient se donner le rôle d’en discuter et d’expliquer l’importance d’être bien préparée. Il faut faire sentir à votre fille qu’il n’y a pas de honte à avoir ses règles et, surtout, se rendre disponible pour son enfant qui pourrait avoir des questions. Si vous vous sentez démuni.e.s par rapport à ce sujet, n’hésitez pas à en parler à un autre parent, à un professionnel.le de la santé ou à communiquer avec la Ligne Parents de Tel-Jeunes.

***

Voilà ce qui conclut mon billet à propos des premières règles. Je tiens à rappeler que les menstruations ne devraient jamais être quelque chose de tabou. Parlez-en ouvertement afin que les barrières sociales tombent à propos de ce sujet encore pointé du doigt. Après tout, les menstruations, c’est un peu revêtir une armure badass, sauf que cette armure permet de donner la vie. <3

Source photo couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de