Menu

Prendre le temps de lire

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque viennent les vacances, je ne peux m’empêcher de dévorer des piles de livres à longueur de journée. Je peux enfin, grâce aux mots et au papier, m’évader dans d’autres réalités et me divertir pleinement, luxe que je peine durant le restant de l’année à intégrer dans ma routine. Je me demande d’ailleurs si c’est ce manque qui provoque chez moi cette rage de lecture lors de mes congés.

Le pire, c’est que quand j’étais plus jeune, je lisais quotidiennement et fréquentais assidûment la bibliothèque. Or, avec les années, j’ai perdu l’habitude de lire des livres tous les jours. Évidemment, plus on avance dans les études, plus il est normal de devoir consacrer plus de temps à ces dernières, et par le fait-même, moins à la lecture. Aussi, la quantité imposante de textes à assimiler durant l’année scolaire peut donner moins le goût aux étudiants de lire dans leurs temps libres.

Je crois cependant qu’il ne faut pas négliger comme facteur la place accrue qu’ont pris les écrans dans nos vies depuis quelques années, surtout avec les réseaux sociaux. Ces derniers captent notre attention comme jamais avec des notifications en continu. Ils nous divertissent très facilement sans le moindre effort intellectuel à faire de notre part. Toujours à portée de main, les écrans de nos cellulaires gobent sans qu’on s’en rende compte beaucoup de notre précieux temps.

Malheureusement, à moins d’avoir une discipline de fer ou peu d’intérêt pour les réseaux sociaux, il demeure très difficile de se débrancher complètement de ces derniers tellement ils occupent une place importante dans nos rapports sociaux. Paradoxalement, une des solutions pour réduire notre esclavage vis-à-vis des écrans repose sur la technologie en elle-même. En effet, il existe plusieurs applications verrouillant cellulaires ou ordinateurs pour le laps de temps désiré, nous permettant pleinement de nous concentrer sur autre chose. Comme solution plus radicale, pensons également aux nombreux forfaits nature conçus pour nous « sevrer »  complètement des écrans.

Bref, la diminution du temps consacré à la lecture m’a fait prendre conscience de toute la place que prennent les écrans dans nos vies. Vu le nombre grandissant d’hypothèses par rapport aux réseaux sociaux et aux impacts négatifs qu’ils auraient, par exemple un sentiment d’isolement plus ressenti1, il demeure plus sage de varier ses sources de divertissement, et pourquoi pas, retrouver au quotidien le plaisir de lire de nos plus jeunes années.

Référence 1

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de