Menu

Être un peu mamie

Quand j’étais ado, je m’imaginais sortir dans les bars durant toute ma vingtaine. Je croyais que je n’allais jamais me tanner de la musique trop forte et des endroits trop pleins. Eh bien, cette réalité dans laquelle je me projetais ne ressemble même pas un peu à celle que je vis.

Dans la vingtaine, tu trouves plus de raisons de rester chez toi que de sortir. Tu as une panoplie d’excuses pour « choker » les activités, parce que c’est clairement moins essoufflant de rester écouter Netflix, que de se préparer durant des heures pour rentrer seulement au milieu de la nuit. Tu trouves une satisfaction énorme quand tu reçois le texto de la personne que tu devais voir, mais qui, malheureusement est malade et ne pourra pas ce soir. Dans la vingtaine, tu fais des soupers d’amis qui finissent tôt, parce que tout le monde a eu une grosse semaine. Tu bois du vin qui goûte bon à la place des jus alcoolisés. Tu es de plus en plus mamie. Tu chiales sur la température et parfois tu te surprends à être énervée par des nouveaux plats de plastique ou une nouvelle friteuse. Tu ne sors plus le samedi, parce que demain c’est dimanche et que le dimanche tu fais des lunchs. Tu vas à beaucoup trop de pique-niques et de brunchs. Ton plaisir coupable, c’est de t’endormir sans cadran durant ton émission et de ne pas savoir quand tu vas te réveiller. Tu espères même un peu y passer la nuit pour être en forme le lendemain matin.

Quand on a 18 ans, on sort trois fois par semaine sans problème, on ne se fait pas de budget et on flambe notre argent à coup de vodka/7up. Quand on vieillit, on rêve de vin devant un bon film. On fantasme de ne rien faire sur le divan, de s’endormir tôt et de se lever tôt aussi pour être « productive ».

Tu portes beaucoup trop de robes de-chambre, mais tu aimes de plus en plus les subtilités de la vie.

Source : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de