Menu

L’anxiété de performance

Vous êtes-vous déjà senti découragé.e face à vos notes scolaires? Vous êtes-vous déjà mis.e à pleurer suite à la réception d’une note qui n’était pas à la hauteur du travail derrière? Vous êtes-vous déjà senti.e oppressé.e par vos parents pour atteindre la réussite? Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, vous souffrez peut-être d’anxiété de performance.

Malgré que le verbe « souffrir » vous semble peut-être un peu exagéré dans ce contexte, l’anxiété de performance est un réel problème qui touche plus de personnes qu’on ne le pense.

Les symptômes

En effet, l’anxiété de performance est souvent accompagnée de nausées, de troubles de sommeil et même de troubles alimentaires! Depuis quelques années, les diagnostics de dépression sont à la hausse entre autres à cause de l’anxiété de performance, autant au niveau scolaire que sportif. Selon un article de Radio-Canada écrit en mai 2017, « de 5 à 10 % des Québécois de 14 à 18 ans souffriront de dépression majeure à l’adolescence. »

Mon expérience personnelle

Non seulement j’ai vécu de l’anxiété de performance au secondaire, mais, à mon arrivée au cégep, mon anxiété a quadruplé. Je ne prenais plus de temps pour moi, j’hypothéquais ma vie sociale et, souvent, je ne prenais même pas le temps de dîner. Au fil de la session, je devenais de plus en plus difficile d’approche et refermée sur moi-même. Aujourd’hui, je suis à ma deuxième session et j’ai toujours le même problème. Toutefois, cette fois-ci, je le connais et j’apprends à l’apprivoiser de semaine en semaine.

« Je ne l’ai jamais dit à ma mère »

Encore aujourd’hui, je n’en ai jamais parlé à ma mère. J’ai cette constante boule au ventre qui me retient, car je ne veux pas être considérée comme un échec à ses yeux. Malgré que ma relation avec ma mère soit aussi fusionnelle qu’une relation mère-fille puisse l’être, je n’ai pas le courage parce que je sais que, pour elle, ne pas atteindre le 80% c’est une question de lâcheté.

La recherche de la perfection

Pour avoir de bonnes notes, soit en haut de 80%, je suis devenue le chouchou de tous les profs. Souriante, dynamique et ponctuelle, je cachais mon angoisse et les écoutaient pendant des heures afin de réussir. Lorsqu’il était temps de voir nos résultats, mon cœur se mettait à battre très fort. Vais-je avoir une meilleure note que mon amie? Parce que, oui, je devais évidemment me comparer aux autres.

À toi qui lis cet article…

L’anxiété de performance est malsaine, cependant, je sais que tu ne peux t’en empêcher. Je sais que tu te sens obligé.e de répondre lorsque ton ami.e te demande de lui montrer ta note. Je sais que tu te sens mieux lorsque ta note fait dans les 80. Toutefois, je sais aussi que tu dois apprendre à relativiser et tout simplement faire de ton mieux, parce que, oui, tu en es capable!

N’hésites pas à aller chercher de l’aide auprès d’un ami.s ou d’un.e professionnel.le.

Par Justine Fauchon

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de