Menu

Je suis née dans la mauvaise décennie

Après avoir binge watché la série Stranger Things, j’en suis venue à la conclusion suivante : d’après moi, je ne suis pas née dans la bonne décennie. La mode, le dating, la techno… il me semble que tout avait l’air plus intéressant back in the days. Tu vas me dire  « C’est quoi le rapport avec Stranger Things? » Le rapport? ALLO les années 80!!!!! La mode, la vibe, tout dans cette série-là me donne le goût de sauter dans une DeLorean et de faire un bond dans le passé, comme dans Back to the Future.

Non mais, la mode des années 80’. J’aurais tu aimé ça, moi, me crêper les cheveux, rocker le vrai mom jean, porter mon p’tit coupe-vent fluo pis des tops full structurés et colorés? Bon, OK, la mode des années 80 revient et ça me fait bien plaisir, mais on dirait qu’à cette époque-là, dans ma tête, ça apportait un vent de fraîcheur et de coolness. Comme si vu que c’était nouveau, ça représentait aussi une sorte de révolution vestimentaire.

Même chose pour la musique. On va s’entendre pour dire que les décennies 70,80 et 90 ont apporté leur lot d’icônes de la musique, en passant de Madonna à Prince, mais aussi de bands de rock tels que Van Halen, Bon Jovi, Def Leppard et Motley Crue. Pis sérieusement, j’aurais été la première à aller m’acheter tout plein de vinyles à faire jouer sur mon tourne-disque. Ah, pis en plus, maudit que c’est beau un tourne-disque!

décennie vintage 1980
Source

Je pense que je me serais bien adaptée aussi à l’absence de techno de toute sorte. Kid, j’aurais juste sorti mon vélo pour aller rejoindre mes amis, sans les texter, pis chiller avec eux dehors au lieu de gamer pis de taponner sur mon téléphone, ce que les jeunes d’aujourd’hui connaissent de moins en moins. Pis le dating? Bin le dating devait être cent fois plus thrillant et excitant à cette époque-là. Pas de niaiseries de stalker l’autre sur Facebook, ni de conversation pas claire par message texte. Nenon, juste du real, de la tentation pis de l’attente, pas d’instantané comme aujourd’hui. C’est peut-être mon imagination qui déborde, mais on dirait que j’ai l’impression que les gars étaient pas mal plus romantiques à une autre époque, dans les années 50-60 mettons. Dans ce temps-là, on écrivait des lettres, on répondait aux petites annonces dans le journal pour trouver l’amour pis on sortait pour rencontrer les gens. J’aimerais dont ben que ce soit toujours comme ça.

décennie vintage 1980
Source

J’aurais aimé ça me balader en vieille Corvette 1960 décapotable, avec mon petit bandeau sur les cheveux et mon amoureux qui me tient la main. Ou bien aller voir un show de rock dans les années 80 où les gars sur le stage se maquillaient, se crêpaient les cheveux et s’habillaient en leggings moulants en cuir. Le monde avait l’air free. Des esprits libres.

C’est peut-être moi et mon amour pour le vintage qui me donnons le goût de retourner dans ces années-là. Chose certaine, c’est fou de voir à quel point la société change, et les valeurs aussi. Étant née en 1990, des fois, je m’ennuie de mon p’tit Walkman jaune pis de mon vélo. Me semble que c’était plus simple à cette époque.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de