Menu

Découvrir la Ville Lumière sous un angle un peu moins touristique

Je suis revenue aujourd’hui même de Paris, une ville magnifique qui regorge d’histoire, de bons pains et d’activités. Peut-être est-ce grâce à la température ou à ma fascination pour la capitale, mais je n’ai pas trouvé les Parisiens désagréables ni la ville malpropre. Comme quoi les commentaires négatifs peuvent être simplement une question de perception et de lunettes rose bonbon d’émerveillement.

Enfin bref, Paris reste un endroit très touristique, qu’on le veuille ou non. Il y a les classiques à visiter, comme le Musée du Louvre et le château de Versailles qui, peu importe la stratégie, resteront bondés, on n’y peut rien. Mais pour le reste, tu n’es pas obligé(e) de suivre les recommandations d’attractions populaires à visiter proposées par TripAdvisor et ainsi transformer ton voyage en bain de foule quotidien. Voici donc mes conseils pour découvrir la Ville Lumière sous un angle un peu moins touristique!

Premièrement, certaines attractions sont moins communes, et pourtant, ce sont de vrais petits bijoux. Je pense notamment au collège des Bernardins, une école de théologie qui, encore aujourd’hui, forme des prêtres ou enseigne de multiples religions. L’été, quand les classes sont terminées, il est possible de le visiter (à 16 h), de participer à des colloques et d’y découvrir sa magnifique architecture. Il y a aussi la Chapelle expiatoire, construite par le frère de Louis XVII pour honorer la mémoire de ce dernier à la suite de son décès par guillotine. On y trouve le testament du roi et de la reine et le lieu où le corps du monarque a longtemps reposé, bien qu’il soit aujourd’hui déplacé. J’ajouterais également le Musée des Arts Forains, où l’on découvre un aspect plus funky de l’histoire. Que faisait le peuple de son temps libre, quand leur vie était principalement constituée de dur labeur et de sueur? Vous observerez (et essayerez!) des attractions de 1850 et des carrousels et rencontrerez des personnalités choquantes de l’époque (bonjour, Joséphine Baker!). Finalement, le manoir hanté de Paris, une expérience théâtrale à propos de sombres légendes, est aussi intéressant! Il faut cependant noter que toutes ces attractions ont des jours d’ouverture changeants et irréguliers, comme c’est le cas pour presque tout dans la ville. Il serait donc important de vérifier s’ils sont bien ouverts lorsque vous compterez les visiter!

Pour ce qui est des attractions populaires, il y a quand même des techniques pour éviter les foules. Par exemple, le Château de Versailles étant fermé le lundi, le Louvre se remplit. Le mardi, c’est au tour du Louvre de fermer ses portes, emmenant la masse dans le train de Versailles. Éviter ces deux endroits en début de semaine est donc une bonne idée. Il faut aussi savoir qu’il est possible d’acheter à l’avance des billets pour une visite guidée du château. Détestant moi-même ne pas pouvoir parcourir les salles à mon rythme, je n’opte jamais pour ce genre de visite. Cependant, ces tournées privées ont un accès à des endroits « cachés » du château, comme le salon des Porcelaines où il y a beaucoup moins de monde! Un 9 euros qui en vaudra la peine! Il y a aussi plein de vendeurs de rue qui tenteront de vendre des billets « au rabais »: spoiler alert, ils sont déjà utilisés. C’est donc un gros non !

Pour ce qui est des restaurants, tu trouveras partout des Bio-coop, des Monoprix et des Franprix, où tu pourras acheter du prêt-à-manger à aller déguster dans les parcs. Étant plus grands que les terrasses, ils sont moins bondés et les produits y sont moins chers.

Si tu as le bonheur d’avoir 17 ans ou moins, presque tous les musées seront gratuits ou à prix réduit. Sinon, les musées qui ne sont pas privés offriront la gratuité aux moins de 26 ans vivant dans l’Union européenne. La vérité, c’est qu’avec tout le monde qu’il y a, ils ne regardent presque jamais les passeports et laissent passer pratiquement tous les moins de 26 ans. Petit(e) canadien(ne), je te conseille de t’essayer quand même, question de te faire économiser quelques euros!

Bref, je suis tombée éperdument amoureuse de Paris, qui mérite selon moi d’être visitée de fond en comble, des musées aux plus petits des cafés en passant par les librairies et les rives de la Seine.

Parce qu’à Paris on ne dort pas, on rêve.

Photo : Alexis Minchella
Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre