Menu

5 séries féministes à dévorer

J’ai déjà écrit un article sur cinq séries féministes. Mais évidemment, il y en a plus que cinq et mon amour de la télévision ne s’arrête pas après un article, alors voici du nouveau contenu.

#1. Killing Eve

Cette série de suspense se distingue artistiquement des séries policières américaines coutumières par les jeux de caméra, l’acting et la trame sonore. Eve, une membre des forces de l’ordre qui ne semble pas particulièrement prise au sérieux dans son domaine, devient soudainement agente secrète et enquête sur une tueuse à gage internationale.

Pourquoi j’aime : 1) Artistiquement, c’est wow ! 2) C’est tourné dans différents pays, #exotique. 3) L’intrigue est psychologiquement on point.

Pourquoi c’est féministe intersectionnel : 1) Les personnages principaux sont des femmes féroces et il y a un ratio femmes/personnages totaux spécialement élevé (j’aurais tendance à dire que ça dépasse le ½, alors que la majorité des séries présentent vraiment plus d’hommes que de femmes). 2) La série n’est pas hétéronormative ! Les personnages principaux semblent avoir des orientations sexuelles fluides sans que l’intrigue réside dans ce fait. 3) Plusieurs personnages ne sont pas caucasiens.

#2. Brooklyn Nine-Nine

Cette série humoristique se distingue des autres séries de ce genre par son humour conscientisé plutôt que dominateur. L’histoire se déroule dans un bureau d’enquête de la police new-yorkaise.

Pourquoi j’aime : 1) Ça me fait rire et rire, c’est bon pour la santé. 2) C’est pas offensant – humour pas assez à la mode ! 3) Un personnage féminin se définit comme bisexuelle – tellement rare !

Pourquoi c’est féministe intersectionnel : 1) Le synopsis dénonce un tas de formes d’oppression, de l’homophobie au racisme en passant par la transphobie et le sexisme. 2) La série offre des modèles de masculinité non toxique et de féminité badass. 3) Plein de minorités visibles et invisibles y sont présentées avec toute leur splendeur.

#3. The Fosters

Cette série raconte l’histoire d’une famille d’accueil homoparentale. Je n’en dis pas plus, c’est succulent.

Pourquoi j’aime : 1) Ça met en lumière plusieurs problématiques socio-économiques, #jaimeçaréfléchirsurlasociété. 2) Le féminisme est partout dans cette série. 3) C’est vraiment plus réaliste que la majorité des séries américaines.

Pourquoi c’est féministe intersectionnel : 1) Famille homoparentale et multiethnique. 2) Activisme de plusieurs personnages dans des luttes contre l’oppression. 3) Tellement de formes d’oppression différentes sont couvertes par cette série fabuleuse.

#4. Bonding

Cette série se distingue des séries américaines coutumières par sa mise en scène, par le jeu d’acteurs et par la trame sonore. Elle met en scène une dominatrice et son assistant dans leur travail comme dans leur vie privée.

Pourquoi j’aime : 1) Ça parle de sexe, #youknowme. 2) Ça m’a sortie de ma zone de confort parce que c’était plus progressiste que moi, #cestpossibledetreplusprogressistequemoi. 3) C’est psychologiquement on point.

Pourquoi c’est féministe intersectionnel : 1) Ça parle de sexe aux antipodes du patriarcat. 2) Ça déconstruit la game de séduction traditionnelle en offrant des modèles anticonformistes.

#5. Dear White People

Cette série où la grande majorité des personnages est noire illustre le monde tel que vécu par des personnes afroaméricaines. L’intrigue se déroule dans une université majoritairement blanche et chaque épisode raconte un pan de vie d’un personnage en particulier. Artistiquement très intéressant.

Pourquoi j’aime : 1) La direction artistique est originale. 2) Cette série m’apprend tellement de choses sur l’anti-racisme ! 3) C’est la série qui illustre le mieux l’implication étudiante à ma connaissance, #impliquetoi.

Pourquoi c’est féministe intersectionnel : 1) C’est noir de monde pis c’est beau. 2) Il y a une proportion étonnante de personnages féminins (j’estimerais ça à 50 %). 3) Ça parle de pleins d’enjeux sociaux croisés avec le racisme.

J’espère que ces séries sauront satisfaire tes besoins de procrastination et d’éducation populaire. Si tu as des recommandations de séries féministes pour moi, n’hésite pas à commenter, je suis toujours à la recherche de nouvelles perles éducatives.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de