Menu

Communiquer au lit, c’est sexy

« Le consentement sexuel est l’accord qu’une personne donne à son partenaire au moment de participer à une activité sexuelle. Ce consentement doit d’abord être donné de façon volontaire, c’est-à-dire qu’il doit s’agir d’un choix libre et éclairé. […] Si le choix n’est pas libre et éclairé, le consentement n’est pas valide. Si une personne refuse de participer à une activité sexuelle avec une autre personne et qu’elle est forcée de le faire, il n’y a alors aucun consentement de sa part. » Source : Educaloi

Depuis le mouvement de sensibilisation  #metoo, qui célèbrera ses deux ans cet automne, le consentement est au cœur de nos discussions et des médias. Pour plusieurs, l’idée du consentement et des moyens de le pratiquer peut sembler flou ou un passage obligé un peu « tue-l’amour ». Et pourtant.

Selon la loi, il n’est pas exigé que le consentement à une activité sexuelle soit exprimé d’une façon précise. La personne doit donner son accord par ses paroles, son comportement ou les deux. Le consentement donné verbalement ou par écrit n’est donc pas nécessaire. J’aimerais ajouter que vous pouvez enlever votre consentement à N’IMPORTE QUEL MOMENT de la relation intime. C’est donc pourquoi l’une des raisons pour laquelle la communication est aussi primordiale.

J’ai eu envie pour ce texte que l’on se pose une question importante : comment réussir à communiquer et exprimer son consentement et/ou demander celui de l’autre de façon sexy et excitante? Et si, grâce au consentement, on amenait sa sexualité à un autre niveau?

Exprimer ses besoins

Chacun a ses propres besoins et fantasmes, et avoir un ou une partenaire qui nous respectera et qui comprendra ceux-ci t’aideront à t’épanouir, et vice-versa.

Précédant le moment d’intimité, il peut être excitant d’échanger par texto ou en personne notre mood et ce que l’on désire ou fantasme. Il est tout à fait naturel et sain que ce que vous vouliez change à travers les journées ou les semaines. La sexualité a plusieurs facettes et il est naturel de les explorer selon nos envies et nos humeurs.

Pratiquer le sex talk

Pendant votre moment intime,  le sex talk est selon moi l’un des aspects qui peut vraiment augmenter l’épanouissement sexuel entre deux partenaires. Il vous permet de vous exprimer, de vous exciter et de formuler directement vos envies à l’autre. On peut même y questionner l’autre, trouver sa propre méthode pour s’assurer que chacun.e est confortable durant l’échange. Je tiens à préciser que je ne parle pas ici d’imiter une vidéo de pornographie. Ce n’est PAS la vraie vie. Au début, vous vous sentirez vulnérable et vous serez peut-être maladroit.e, c’est normal et c’est même un bon signe.

Discuter de ses préférences

Lorsqu’on rencontre une nouvelle personne, on ne connait pas encore ses préférences et ses envies à travers la sexualité. Plusieurs me diraient : « On s’ajustera en temps et lieu lorsqu’on est au lit. » C’est selon moi une erreur de penser ainsi. Parler de ses préférences, de ses limites, de  sa vision de la sexualité et de sa propre relation avec celle-ci peut aider beaucoup à éviter les malaises, les insatisfactions et les problèmes qui pourraient arriver si le consentement et un geste sont forcés.

Imposer ses limites & créer un safe word

À ce sujet, je parle davantage pour ceux et celles qui voudraient explorer une sexualité un peu plus rough, si on veut. Qu’on parle d’échange de couple, de BDSM, d’ajouter un élément ou une personne dans son couple, de vouloir tenter une nouvelle expérience : il doit absolument y avoir une discussion au préalable. Quelles sont les règles? Qu’est-ce qui est permis ou non? Quel est le safe word pour dire que je veux arrêter ou prendre une pause?

Le contexte de l’alcool. Oui mais non?

Je veux rappeler que le consentement sous l’emprise d’une forte consommation d’alcool n’est pas réellement un consentement. Si votre partenaire est éméché.e et n’arrive pas à consentir clairement, vous êtes mieux de le ou la laisser dormir et vous reprendre une autre fois. L’alcool et l’enivrement qu’il amène n’est pas une excuse pour profiter de la situation avec quelqu’un qui n’arrive pas à mettre un mot devant l’autre.

Finalement, mon but n’est pas de vous donner une méthode concrète et une recette gagnante pour tout le monde. L’objectif est de vous faire réfléchir sur la façon avec laquelle vous aimeriez aborder le niveau de votre sexualité, de votre sensualité et de votre communication avec un ou des partenaires. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes pour vivre sa sexualité, tant qu’un consentement et un respect mutuel est présent.

Par Émilie Potvin

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de