Menu

Femme, voyages et solo

En revenant de mon périple de six mois seule en Asie, je me suis rendue compte de la crainte des gens. Une question qu’on me demandait souvent était : « T’es-tu sentie en danger lorsque tu voyageais seule ? »

Ma réponse est : « Non. Sincèrement. »

Par contre, certaines précautions peuvent être prises pour voyager de façon sécuritaire. Par exemple, prévoir tes déplacements d’avance pour qu’ils soient effectués de jour, bien réserver tes hébergements, avoir des plans B planifiés et suivre ton instinct face aux endroits et aux gens.

Je crois que le message que j’essaie de transmettre est : « Vas-y ! »

Un de mes nombreux motifs pour être partie seule est l’autonomie. Prendre une décision par moi-même, pour moi-même. Être devant le fait aussi qu’attendre une personne quelconque pour partir ne te fera pas bouger d’un pas.

Pour avoir voyagé en groupe, en amoureux, en famille et seule, le voyage solo est une expérience unique en soi.

Une ouverture sur le monde

En étant seule, tu as une plus grande ouverture sur le monde puisque tu n’as pas de compagnie attitrée. Tu es plus enclin à aller vers les gens, à rechercher cette connexion humaine. Et quelles belles découvertes tu fais ! Les nouvelles amitiés et le partage avec ceux-ci en valent la peine. C’est une partie du voyage qui m’a beaucoup appris.

Une découverte et un développement personnels enrichissants

Tu as le pouvoir de faire rayonner qui tu es vraiment, puisqu’aucune étiquette ne t’est collée. Tous ces gens et endroits te sont inconnus, ce qui efface certains repères qui ne t’appartenaient pas, finalement. Voyager seule, c’est se réinventer et essayer de nouvelles choses. C’est se donner le temps de refléter sur plusieurs aspects de notre vie.

Le pouvoir du moment présent

Si tu aimes un endroit, tu y restes. Si tu n’aimes pas, tu pars. Tu as la flexibilité d’être présente et de faire les choix qui te plaisent !

Et l’instinct

Un défi qui m’inspirait était de ne pouvoir compter que sur soi-même. Pouvoir se débrouiller seule est quelque chose qui me motivait pendant tout le voyage et qui m’a rapproché de mon instinct. Je crois beaucoup en cette force intérieure et elle m’a porté conseil plusieurs fois.

Tant de facette à découvrir, autant autour de notre belle planète qu’à l’intérieur de nous!

Crédit : Francesca Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de