Menu

Maturin : le marché numérique de l’alimentation

Dans une société où la consommation est grandissante et où nous voyons l’effet des grandes industries sur l’environnement, l’achat local est au cœur de nombreuses préoccupations. Encourager un producteur à proximité, favoriser le développement d’une entreprise d’ici, voilà des éléments qui permettent de faire d’agréables découvertes en plus de faire un petit pas dans la bonne direction.

J’ai eu l’occasion cette semaine de faire une découverte fort intéressante grâce à certains produits reçus, mais également grâce à une présentation des créateurs de Maturin au bureau de la Fab. La découverte : une plateforme web mettant de l’avant des produits québécois, et le tout, sans intermédiaire.

Dans son objectif de création, Maturin désirait créer un « site web mettant les vendeurs (producteurs/transformateurs) du secteur bioalimentaire en relation directe avec les acheteurs (consommateurs/entreprises) sans que les vendeurs aient à se soucier du fonctionnement de la plateforme ».

Je trouve le concept fort intéressant autant pour le vendeur que pour l’acheteur. Effectivement, pour l’acheteur, il est possible de retrouver des produits provenant de partout dans la province sans avoir à se déplacer, tandis que pour le vendeur, il est possible de faire connaître davantage ses produits. Sur le site, vous pouvez faire une épicerie quasi-complète, car on y retrouve une majorité des rayons des supermarchés classiques.

Parmi les produits reçus (qui étaient tous très bons, soit dit en passant), certains ont relevé mon attention. Donc, j’ai décidé de vous faire mon top 3.

1. Caramel Cappucino par La Cuisine de Marie-Ève Langlois

Tout simplement divin! Je suis une grande fan de caramel dans la vie, mais également de café donc il s’agit d’un match parfait dans mon cas. En plus, le goût de café provient d’une infusion de grains d’espresso et non d’une saveur artificielle. À déguster sur des toasts, un croissant, des crêpes, ou tout simplement à la cuillère.

2. Bean Bark par Remixed

À première vue, quand j’ai lu la liste d’ingrédients, je me suis posé des questions sur la présence de haricots blancs dans ce chocolat. J’ai finalement été bien surprise par la combinaison de ce type de légumineuse avec du chocolat noir et des pommes séchées. Une excellente sucrerie qui est différente de ce qu’on retrouve habituellement sur les tablettes, en plus d’être conçue à Montréal.

3. Ail noir à tailler par OCNI (Objets comestibles non identifiés)

J’étais bien contente de recevoir ce produit, car cela faisait quelques fois que je le zieutais sur les tablettes. Un assaisonnement sous forme de crayon à tailler avec un aiguisoir (fournie dans l’emballage) qui permet de donner du « pep » aux recettes : il était certain que j’allais l’essayer pour mettre en valeur cet ingrédient que j’affectionne particulièrement. Ma combinaison parfaite pour cet ail noir : des gnocchis sauce crème aux champignons sauvages – du bonheur en bouche.

J’ai également profité de l’occasion pour approfondir ma visite sur le site de Maturin et j’ai été impressionnée par toute l’offre de service de l’entreprise. Je trouve que ce type de plateforme a sa place dans notre société qui va toujours plus rapidement, mais où on ne veut pas négliger ce qu’on met dans son assiette. De plus, avec des produits de partout au Québec rendus aussi accessibles, c’est une occasion en or de découvrir des petits bijoux de notre province.

C’est ainsi que je vous encourage fortement à aller faire vos propres découvertes et qui sait, avoir l’occasion de tester le service de Maturin tout en soutenant notre économie locale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de