Menu

L’art de se foutre de son beach body

L’été s’est enfin décidé à se montrer le bout du nez avec son soleil, ses BBQ, ses feux entre amis, ses baignades… La saison chaude est synonyme de plaisir, plein air, nature, jupes, camisoles et chaleur. Mais elle annonce aussi la venue de certaines exigences de la société. En effet, l’effervescence du beach body commence à se faire sentir dès les premiers signes annonçant le printemps. Cette fameuse expression qu’on entend un peu partout qui incite fortement à prendre des mesures pour rendre son corps présentable sur la plage cet été. Vite, il faut aller au gym pour se dépêcher de brûler toute la pizza mangée cet hiver, parce que la saison des bikinis est enfin à nos portes. Il ne faudrait surtout pas avoir un petit bourrelet qui dépasse, non? (comprendre mon sarcasme ici)

Que ce soit des influenceurs ou des entraineurs qui créent des promotions d’entrainement ou de régimes spéciaux d’été, que ce soit par des images qui circulent sur le réseaux sociaux, que ce soit en allant magasiner et en voyant que les vêtements d’été laissent voir pas mal de peau… Bref, nous sommes trop souvent confrontées aux standards de beauté qui explosent lorsque l’été arrive. T’sais, la fameuse shape qu’il faut avoir pendant cette saison?

Si, tout comme moi, ton corps n’est pas entré en mode beach body et qu’en fait, il s’en foute que ce soit l’été ou l’hiver – il garde ses bourrelets à l’année longue-, et bien, tu dois avoir ressenti de la pression à quelques reprises toi aussi.

La peur que tes shorts montrent trop tes cuisses, tes vergetures ou ta cellulite…

La peur de mettre une camisole qui moulerait trop ton ventre…

La peur de te mettre en maillot devant tout le monde, ou avoir du mal à oser porter LE maillot qui te fait tripper…

La peur de te faire questionner sur ton choix de chandail qui te couvre un peu trop avec la chaleur qu’il fait…

Cette liste aurait pu être encore bien plus longue. Mais qui a décidé tout ça? De multiples industries qui basent leur fortune sur des régimes insensés et des diktats de beauté inatteignables.  Et mon objectif avec cet article, c’est de t’aider à lâcher prise. Cette pression est déjà trop présente à tous les jours de notre vie, alors évite de te voir avec ces standards.

Sois plus douce avec toi! Ton corps ne sera probablement jamais tel que les standards le voudraient (thank God!) ou comme tu le voudrais, alors c’est pas une raison pour avoir plus chaud que les autres cet été ou moins en profiter! Tu sais, les gens autour de toi ne s’empêcheront pas de vivre leur été s’ils te voient en shorts. Alors pourquoi toi tu t’en priverais?  Il est temps d’arrêter de se comparer et de focuser sur ton body. Concentre-toi plutôt sur toutes les choses que tu aimes faire cet été. Sur toutes les nouvelles activités ou les nouveaux endroits que tu veux découvrir. Profite de chaque journée, l’été passe trop vite. Soit fière de qui tu es, de ton corps. La beauté, la confiance en soi et l’amour propre ne sont pas une question d’apparence, de corps ou de chiffres sur la balance. La preuve : trop de gens avec des corps complètement différents ont du mal à avoir confiance en eux.

Personne ne devrait passer un temps fou à sélectionner les bons vêtements, à se questionner si c’est trop ou pas assez. Personne. Peu importe la shape. Lâche prise sur tout ça. Respire et vis.

Je te conseille fortement d’aller suivre des filles super inspirantes sur Instagram, comme Ély Lemieux ou Vanessa Duchel, d’aller fouiller leur compte tous les matins, te grounder, choisir les vêtements dans lesquels toi tu es bien, de sortir dehors en te foutant complètement de l’opinion des autres pis de juste enjoy l’été.

Cette saison, qui ne dure pas assez longtemps, toi aussi tu as le droit d’en profiter. Pis aime-toi comme tu es, tu es parfaite comme ça. Pis d’ailleurs, fais donc tout ça, t’aimer, te respecter, porter et faire tout ce que tu désires, mais à l’année longue, deal?

Source photo de couverture

One thought on “L’art de se foutre de son beach body

  1. Tout à fait vrai ! Il faut appliquer l’amour de soi d’abord et avant tout , nous sommes unique et notre corps aussi ! Soyons qui nous sommes dans toute notre beauté ne laissons pas l’industrie décider à notre place ! Deal chère Vanessa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de