Menu

Les Choristes à Québec

C’est dans la salle Albert-Rousseau que l’on s’est installées, avec beaucoup d’excitation, pour regarder la pièce Les Choristes, présentée jusqu’au 28 juillet en collaboration avec Juste pour rire. #invitationmedia

La comédie musicale peut se vanter d’avoir déjà vendu au-delà de 60 000 billets. Inspirée du film français La Cage aux rossignols, Les Choristes est un classique indémodable, touchant  et dramatique, qui raconte l’histoire de Clément Mathieu, un musicien sans emploi qui accepte un poste de pion dans un internat pour jeunes garçons en difficulté.

Avant que les lumières ne s’éteignent, mon amie et moi, on s’obstinait à savoir laquelle de nous deux allait brailler en premier. Au moment où l’on a été plongés dans la noirceur et que l’air de Caresse sur l’océan s’est fait entendre, j’avais déjà craqué…

La pièce a été adaptée en version Québec, elle se déroule donc en Beauce au milieu des années ‘50, au lieu d’en France. Cela fait en sorte que si vous êtes comme moi et que vous connaissez les répliques du film par cœur, vous vous ferez surprendre par de nouvelles blagues à saveur d’ici. Ça rend le scénario intéressant. Certains personnages sont plus colorés et plus fringants, il faut donc lâcher prise sur ce que l’on connaît déjà de la pièce pour se laisser séduire par l’adaptation qui nous est présentée.

Le rôle de la chorale est supporté par les très talentueux garçons de la Maîtrise des Petits Chanteurs de Québec, qui ont exécuté avec brio chacune des pièces bien aimées du film original. Ils étaient sincèrement saisissants!

Tous les moments clés s’y retrouvent, de la belle découverte de Morhange jusqu’à l’incendie du pensionnat, le tout dans de très beaux décors qui nous plongent vraiment dans le monde des enfants, avec une ambiance sonore captivante et des costumes à point tout droit sortis du film.

Mise en scène par Serge Denoncourt, la pièce Les Choristes vous charmera et vous fera passer une belle soirée bourrée d’émotions et de nostalgie. Je vous le recommande chaudement, et moi, je vais retourner écouter le film pour la 137e fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de