Menu

Arrête, tu plairas pas à tout l’monde

Ta vie va mieux se porter quand tu vas t’foutre la paix, quand tu vas comprendre que tu n’pourras jamais plaire à tout l’monde et quand ta brassière va prendre le bord le mardi soir.

Tu pensais que d’voir ta grand-mère commenter n’importe où sur Facebook faisait peur… jusqu’à ce que tu réalises qu’il y a le regard des autres.

ÇA!

Ils font peur, ces yeux-là.

C’est que tu n’sais jamais trop comment ils te perçoivent. Quelles sont les opinions que l’on se fait de toi, dans ton dos.

C’parce que c’est l’fun, han, de plaire à des inconnus?

Faudrait pas avoir l’air folle devant l’beau gosse qui garroche des concombres dans ton Subway!

La seule place où tu peux être sûr.e de jamais t’faire juger, c’est devant l’enclos des chiens à l’animalerie. Sauf quand y’a aucun chien à l’intérieur et que tu colles juste ton front devant une vitrine vide.

Maintenant, essaie une chose : place tes énergies sur les gens qui sont déjà là, à t’aimer.

Concentre-toi sur les p’tits yeux qui s’écarquillent devant toi, même quand tu dors la bouche ouverte et que t’as l’air d’un crapet.

Fous-toi du reste.

Des personnes ont pris la peine d’apprendre à te connaître, c’est elles qui méritent ton attention.

D’la pression, t’en veux dans ta pompe à « bécique », pas sur tes épaules.

Hey, t’imagines? Plaire à tout l’monde!

C’est aussi probable que d’aller chez Bath & Body Works sans prononcer les mots : « Sens ça! ».

Ton univers deviendra beaucoup plus simple quand tu l’auras compris, ça.

Reste toi-même. Porte-la fièrement, ta couleur à toi.

Tu vas juste mieux te coller aux autres couleurs qui veulent de toi et, au pire, vous deviendrez un arc-en-ciel pis on prendra des photos d’vous parce que vous êtes beaux.

Mais arrête, tu plairas jamais à tout l’monde.

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de